Le chef du gouvernement a annoncé le déblocage dès ce lundi 15 décembre d’une somme de 5 milliards de Fcfa pour la circonstance

cite universitaire faculte ecole residence logement maison classe etudiante ecolier kabala

Le Premier ministre s’est rendu hier sur les chantiers de la Cité universitaire de Kabala. Cette visite de Moussa Mara s’inscrivait dans le cadre des nouvelles reformes en cours par le gouvernement pour le développement du nouveau pôle universitaire de Kabala et dans le but de se faire une idée la mise en œuvre dudit projet stratégique. Il était accompagné par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Me Mountaga Tall, le ministre de la Planification, de l’Aménagement du territoire et de la Population Cheickna Seydi Ahmady Diawara, le ministre de l’Energie Mamadou Frankaly Kéïta.

On notait également la présence du gouverneur de la région de Koulikoro, Allaye Tessougué ainsi que celle des autorités politiques, administratives, sécuritaires, coutumières, traditionnelles de Koulikoro, Kati, de la commune rurale de Kalabancoro, de Kabala et des populations des  localités environnantes.

Bâtie sur une superficie de 102 hectares, la Cité universitaire de Kabala est composée d’un nouveau Centre national des œuvres universitaires (CENOU), et de deux zones pédagogique et résidentielle. Le CENOU comprend l’administration universitaire et 64 bureaux. La zone pédagogique est, elle aussi, composée d’une administration, des facultés, des classes de cours, de travaux dirigés (TD), des ateliers de travaux pratiques (TP) et des laboratoires.

Elle a une capacité d’accueil de 20.000 étudiants pour 4000 places. Quant à la zone résidentielle (dortoirs), elle comprend 4080 lits, un espace sportif, un restaurant, une infirmerie, une boutique, une salle polyvalente, une cafétéria centrale. Si les travaux du CENOU et de la voie d’accès sont exécutés à 100%, ceux des zones pédagogique résidentielle et des logements de fonction sont respectivement de 25%, 84% et 30%.

Le coût total de l’ensemble des réalisations est  de 95 milliards de Fcfa. La construction du Centre national des œuvres universitaires est entièrement financée par le budget national. Quant autres infrastructures, elle sont financées par le gouvernement chinois. Les travaux sont exécutés sur place par les entreprises maliennes « Cabinet d’architecte et d’urbanisme (CADO) « ETROBA » et chinoise « Béïjing construction ingénierie (BCEG CG).

Arrivé vers 10 heures sur le site de la Cité universitaire de Kabala, le Premier ministre, Moussa Mara a visité l’ensemble des installations du Centre national des œuvres universitaires et des zones pédagogique et résidentielle. La visite guidée et commentée par le coordinateur du projet de construction de la Cité universitaire, Ismael Diallo et un de ses agents, Amadou Sékou Nimaga, a pris fin par un débriefing dans la salle de réunion des entreprises au sein du joyau.

Prenant la parole, le président de la commission interministérielle de contrôle et de suivi du projet de construction des cités universitaires, le Pr, Drissa Diakité a relevé un certain nombre de difficultés qui retardent la finition des travaux. Il a cité le non paiement des entreprises, le manque d’éclairage, l’insécurité, le non raccordement au réseau d’eau, le problème de connexion des infrastructures à la fibre optique, le manque d’accès à l’informatique, les tracasseries douanières.

Pour mettre fin à l’insécurité, le Pr Drissa Diakité a proposé de recruter une société de gardiennage. Le président de la Commission interministérielle de contrôle et de suivi du projet de construction des cités universitaires a expliqué que 6 milliards de Fcfa permettraient de résoudre l’ensemble des difficultés. « La cité universitaire participe de l’avenir de notre pays en général et de l’école malienne en particulier. Le joyau contribuera à l’amélioration de notre système éducatif. Il est donc du devoir de l’Etat que la Cité universitaire de Kabala soit le plus rapidement possible mise à la disposition de l’administration universitaire et des étudiants », a jugé le Premier ministre qui a ensuite reconnu que le retard qu’accusent les travaux incombe à l’Etat.

Rassurant les entreprises malienne et chinoise chargées de la construction de la Cité universitaire, Moussa Mara a annoncé que 5 milliards de Fcfa seront débloqués dès ce lundi 15 décembre pour accélérer le reste des travaux.

S.Y. WAGUE

source : essor

Mali-web.orgEducation
Le chef du gouvernement a annoncé le déblocage dès ce lundi 15 décembre d’une somme de 5 milliards de Fcfa pour la circonstance Le Premier ministre s’est rendu hier sur les chantiers de la Cité universitaire de Kabala. Cette visite de Moussa Mara s’inscrivait dans le cadre des nouvelles reformes...