Le commissariat du 4ème arrondissement a fait mardi dernier une descente discrète sur la colline du savoir (l’université de Badalabougou).

Au cours de cette incursion, les limiers de la police du 4e arrondissement ont interpellé 6 étudiants de la première et troisième année de la faculté de droit privé qui possédaient plusieurs d’armes.

Il s’agit de 7 PA (Pistolets Automatiques) de fabrication artisanale améliorée ; 7 cartouches ; 31 machettes et 12 lance-pierres.

Lutte contre le terrorisme au Mali

150 motos des djihadistes interceptées

 

Les Forces Armées Maliennes ont intercepté la semaine dernière 150 motos en provenance de Bamako. Ces  seraient destinées à des groupes djihadistes.

Selon nos informations, des enquêtes sont en cours pour mettre la main sur les cerveaux de ce réseau de fournisseurs tapis à Bamako.

Délinquance financière au Mali

Une hausse de 53% en 2017

 

La délinquance financière au Mali aurait occasionné 4 milliards fcfa de perte au pays en 2016 cotre 10 milliards de FCFA en 2017, soit une hausse de 53%.

L’information est donnée par la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), qui a pour mandat de prévenir et réprimer le blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme.

Ménaka

Affrontement entre le MSA et un groupe djihadiste

 

De violents affrontements ont opposé mardi dernier dans le sud d’Indelimane, localité située à Tinzoragan, des combattants du Mouvement Pour le Salut de l’Azawad (MSA) et des individus armés soupçonnés d’être proches d’Al-Sahraoui, chef de l’Etat Islamique dans la Grand Sahara.

L’un des chefs djihadistes, ainsi que les hommes avec qui il était, ont tous péri lors du combat.

Des armes et 4 véhicules ont été aussi saisis par les éléments du MSA qui n’ont déploré aucune victime.

 

Fraude sur le carburant

La douane saisit des citernes d’une valeur de plus d’un milliard de FCFA

 

La direction des contrôles de douanes a démantelé la semaine dernière un réseau de fraudeurs de carburant à Koutiala et Kouri.

Le chef de ce réseau qui serait un certain Mamadou Sylla et son acolyte Bathily, rejetons de richissimes opérateurs économiques du pays, évoluant dans la filière pétrolière.

Pour faire passer gratuitement leurs citernes et leur contenu d’une valeur estimée à plus d’ 1,5 milliards de FCFA, ils avaient en leur possession des documents ‘’dûment signés’’, qui prouveraient que les destinateurs  sont la société Oryx Energie et la MINUSMA.

Le 26 Mars

MaliwebEducationFaits diversminusma
Le commissariat du 4ème arrondissement a fait mardi dernier une descente discrète sur la colline du savoir (l’université de Badalabougou). Au cours de cette incursion, les limiers de la police du 4e arrondissement ont interpellé 6 étudiants de la première et troisième année de la faculté de droit privé qui possédaient plusieurs...