L’Académie d’Enseignement de Ségou abrite, du 09 au 19 octobre, un atelier des professionnels de l’éducation nationale, pour l’élaboration d’un livret sur l’éducation sexuelle des apprenants du fondamental 2. La cérémonie d’ouverture qui a vu la participation du  représentant  de l’Académie, Mamadou Baba Touré, celui de l’UNESCO Mali, Amadou Guitteye et du Bureau régional UNESCO de Dakar, William Ngue, était présidée par  la Conseillère  technique, chargée du genre, Mme Sylla H Cissé, représentant le ministre de l’Education nationale.

Le Mali a déjà enregistré plusieurs expériences pilotes en matière d’Education à la Santé Sexuelle et Reproductive (ESSR) ou d’Education Complète à la Sexualité (ECS). Ces expériences pilotes étaient des interventions satellites qui n’obligeaient en rien les enseignants à continuer les pratiques après l’arrêt des subventions. Ce qui  démontre à suffisance l’intérêt d’intégrer l’éducation sexuelle complète dans le programme officiel qui sera enseigné de façon pérenne, indépendamment d’un financement extérieur ou d’un projet.

Ainsi, au-delà des programmes officiels de formation, la conception d’outils pédagogiques adaptés comme modules et des guides de formation, les supports et matériels didactiques et la formation continue des enseignants sont des atouts pour les jeunes adolescents de l’éducation formelle. Ils ont l’avantage de doter les jeunes de connaissances pour prévenir certaines maladies et/ou se protéger contre des pratiques néfastes qui constituent un frein à leur épanouissement. D’où l’intérêt de la réalisation dudit atelier pour l’élaboration d’un livret sur l’éducation sexuelle des apprenants du fondamental 2. Il a pour objectif  général, d’élaborer un livret sur la santé sexuelle et reproductive des élèves du second cycle de l’enseignement fondamental en prenant en compte d’une part, des orientations et les principes directeurs de l’ESC de l’UNESCO et d’autre part, les résultats de l’analyse SERAT, les normes et valeurs de l’ESC reconnues par les professionnels de l’éducation dans le contexte malien. Les objectifs spécifiques de l’atelier sont la stabilisation de la structure/gabarit du livret ; l’identification  des thématiques sur l’Education Sexuelle Complète à prendre en compte dans le livret ; l’élaboration de  la structure et le contenu du livret en prenant en compte les thématiques sur l’Education Sexuelle Complète ; le renseignement sur les contenus des thématiques retenues sur le plan cognitif  et socio-affectif en vue d’un changement de comportement du public-cible à travers des connaissances ; la proposition des séries de définitions, des causes et des conséquences puis un résumé sous forme de synthèse en lien avec chaque thème sous forme de chapitre ; enfin la  validation   technique d’un livret sur l’Education Complète à la Sexualité. Au nom d’Hervé Huot-Marchand, Représentant de l’UNESCO au Mali, Amadou Guitteye a indiqué que l’atelier entre dans le cadre du projet conjoint d’autonomisation des adolescentes et des jeunes femmes par l’éducation au Mali. Il a tenu à souligner que ce projet, couvrant les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou et le district de Bamako pour la période 2016-2020,  fait partie intégrante du Programme global conjoint UNESCO-UNFPA Femmes et qu’il  est financé par la République de Corée à travers son Agence de coopération internationale (KOICA).Mme Sylla H. Cissé a réitéré la disponibilité  totale  de son  département dans la réalisation des activités programmées. D’après elle, une éducation sexuelle efficace est le moyen de fournir aux jeunes des informations scientifiquement précises, culturellement pertinentes et adaptées à leur âge. Elle leur offre des possibilités structurées d’explorer les attitudes et valeurs qui sont les leurs et de mettre en pratique les compétences en matière de prise de décisions et autres compétences nécessaires à la vie courante dont ils auront besoin pour être en mesure de faire leur choix, en connaissance de cause, concernant leur vie sexuelle. Elle n’a pas manqué d’attirer l’attention  des participants sur le fait que l’application des principes directeurs internationaux,  doit avoir lieu en totale conformité avec les lois, coutumes, us  et politiques nationales et en tenant compte  surtout des valeurs et normes locales et communautaires de notre pays.

Gaoussou M Traoré Envoyé spécial à Ségou

 

Source lechallenger

MaliwebEducation
L’Académie d’Enseignement de Ségou abrite, du 09 au 19 octobre, un atelier des professionnels de l’éducation nationale, pour l’élaboration d’un livret sur l’éducation sexuelle des apprenants du fondamental 2. La cérémonie d’ouverture qui a vu la participation du  représentant  de l’Académie, Mamadou Baba Touré, celui de l’UNESCO Mali, Amadou...