Des milliers d’élèves sont contraints d’abandonner les cours au Nord, au Centre et au Sud du pays sous la pression des présumés djihadistes. Cette situation renforce du coup l’analphabétisme, la radicalisation et l’enrôlement des enfants, selon certains spécialistes. C’est dans ce contexte que le ministère de l’éducation nationale annonce des dispositions pour les élèves en classe d’examen et leur prise en charge.

 

Source: studiotamani

MaliwebEducation
Des milliers d’élèves sont contraints d'abandonner les cours au Nord, au Centre et au Sud du pays sous la pression des présumés djihadistes. Cette situation renforce du coup l’analphabétisme, la radicalisation et l’enrôlement des enfants, selon certains spécialistes. C'est dans ce contexte que le ministère de l'éducation nationale annonce...