L’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM), a suspendu, depuis le vendredi 25 septembre dernier, les activités pédagogiques dans l’ensemble des Établissements d’Enseignement Supérieur. Suite à ces grèves intempestives qui détériorent davantage le   niveau des étudiants maliens   en cette période de système LMD (Licence-Master-Doctorat), M. Chiek Hamala Fofana, Doyen par intérim de Faculté de Droit Privé (FDPRI), s’est prononcé sur la situation de son département.

 

Ainsi, selon le Doyen par Intérim de FDPRI, « cette grève des étudiants maliens fait suite à un refus d’attribuer les notes aléatoires aux étudiants de notre pays, principalement, au comité de l’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM) » , car, indiquera-t-il, «  au cours d’une de leur réunion, les généraux ont fourni des doléances à l’Administration, demandant de leur accorder des faveurs au cours des examens   leur permettant de passer en classe supérieure sans même faire l’examen. »

Toute chose, dit-il, que son département a refusée, en leur faisant savoir que ce genre de faveurs ne figurent pas dans les textes. Pour lui, il est indispensable pour les étudiants de passer en classe supérieure par les examens. Il rappellera ensuite que le Mali a adopté un système LMD (Licence-Master-Doctorat), en 2008. C’est ainsi que, l’administration a demandé à l’AEEM de suivre intégralement les cours avec les autres. Et faire des examens comme tous les autres.

Une chose est sûre, dit le Doyen, « tout étudiant qui souhaite passer à une classe supérieure passera forcément par les normes :  suivre des cours de rattrapage et faire les sessions, afin de valider les examens sans déranger. »

Certes, a-t-il reconnu, c’est l’administration qui livre les diplômes aux étudiants mais sur une voie normale et acceptable cent à l’intérieur comme extérieur de notre pays.

Abdoul Karim SANOGO

NOUVEL HORIZON

MaliwebEducation
L’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM), a suspendu, depuis le vendredi 25 septembre dernier, les activités pédagogiques dans l’ensemble des Établissements d’Enseignement Supérieur. Suite à ces grèves intempestives qui détériorent davantage le   niveau des étudiants maliens   en cette période de système LMD (Licence-Master-Doctorat), M. Chiek Hamala Fofana,...