Ce samedi, 6 Octobre 2018, avec le président IBK, au Palais de Koulouba, l’excellence scolaire a été célébrée, en présence des chefs d’instituions, des membres du gouvernement, avec à leur tête le ministre de l’Education nationale, Pr. Abinou TEME, des acteurs de l’école, des autorités politiques et administratives de la ville de Bamako, ainsi que des représentants des familles des lauréats.

Lesdits lauréats, garçons et filles qui se sont illustrés au cours de l’année, par leurs résultats scolaires, et dont le mérite a été honoré par le Président IBK qui en a profité pour dire tout le bien qu’il pense d’une jeunesse plus cultivée, plus instruite, donc mieux préparée aux les batailles du futur.
A Koulouba, ce samedi 6 octobre, l’instant était solennel : près de 106 élèves ; garçons et filles, provenant de tous les segments de l’enseignement, et dont le mérite personnel a valu d’être parmi les meilleurs du pays, étaient là, au grand complet, pour recevoir la reconnaissance de la nation. Un moment de grande fierté, pour eux, pour les familles, pour les responsables scolaires et pour la nation qui a prouvé, à travers cette cérémonie grandiose, qu’elle savait reconnaître la valeur du mérite.
Comme il fallait s’y attendre, en pareille cérémonie consacrée à l’exaltation de la valeur individuelle, la présentation des jeunes lauréats, chacun en ce qui le concerne, répondant à son nom, et à ses résultats scolaires, a été le moment privilégié de ces retrouvailles, les élèves étant vivement ovationnés par un public acquis à leur cause.
Le ministre de l’Education nationale, Pr. Abinou TEME, très ému, pour la circonstance, a remercié le Président IBK pour son penchant à l’endroit des jeunes lauréats, en mettant à leur disposition les ressources financières nécessaires pour vivre le 14ème camp national d’excellence pendant près d’un mois. En se fondant sur le thème de cette édition ‘’Ensemble pour une éducation équitable, inclusive et de qualité pour tous’’, le ministre TEME dira que l’école malienne a « besoin que soient davantage cultivées et consolidées chez nos enfants les valeurs fortes du mérite, de l’effort et de la culture du travail bien fait qui constituent des bases essentielles de la réussite et de la promotion sociale ».
En les félicitant pour leurs meilleurs résultats aux différents examens de fin d’année ou de fin de cycle, le ministre de l’Education n’a pas manqué d’apprécier la performance des jeunes filles, lesquelles ont montré que l’école malienne présente chaque jour davantage un nouveau visage qui est à encourager.
« C’est sur une école performante, levier de la promotion de cadres de qualité que le Mali compte pour accélérer son développement », s’est-il adressé aux lauréats qui savent désormais qu’ils doivent se comporter, comme tels ; à savoir en meilleurs, dans leur vie de tous les jours, pour faire des émules autour d’eux.
En tout cas, dira-t-il, les plus hautes autorités du pays ont décidé de rehausser à hauteur de souhait la qualité de l’éducation et de la formation au niveau de tous les ordres d’enseignement. Et cela, dans le but que les fruits de l’école malienne soient compétitifs. Voilà pourquoi, estime le ministre TEME, le Mali comptera toujours sur ces jeunes méritants pour avoir les bons cadres qui feront son avenir. Ainsi, reconnait-il, la reconnaissance publique du mérite intrinsèque de ces jeunes lauréats les engage désormais à préserver dans la voie qu’ils ont choisie, à savoir l’excellence. De ce fait, le ministre n’hésite pas à les inviter à garder à l’esprit que l’honneur qui leur est fait aujourd’hui les oblige à rester excellents tout au long de leur parcours scolaire, universitaire ou professionnel.
En les exhortant à être des modèles dans la vie, le ministre TEME a salué l’engagement des acteurs du système éducatif dont la mobilisation autour de lui n’a jamais fait défaut.
Le président IBK, de son côté, s’est réjoui de la nouvelle dynamique imprimée à l’école, en appelant tous les acteurs à jouer leur partition dans la promotion du savoir et de l’instruction dans notre pays. Ayant montré sa fierté et sa reconnaissance aux jeunes lauréats, pour leurs résultats scolaires, tout au long de l’année scolaire, le Président IBK qui a retrouvé un meilleur attrait en la circonstance, a évoqué, en matière du savoir, le passé glorieux du Mali, un pays qui a connu ses lettres de noblesse, à travers nos illustres devanciers dont l’œuvre intrinsèque de certains, dans le domaine de la littérature, de la médicine, de la navigation et des sciences sociales, ont traversé les âges et les époques.
Un tel pays, comme le Mali, qui s’est illustré dans le savoir universel, doit être vanté par ses fils qui n’ont aucune raison à se montrer frileux et complexés face au reste du monde. En rendant les honneurs de la nation à ces jeunes champions qui ont eu leur couronne dorée, le Président IBK les a exhortés à se distinguer comme des modèles dans la vie.
L’excellence se traduit, chez le Président IBK, comme une conviction profonde, en ce sens qu’il est persuadé que le monde d’aujourd’hui, marqué par la concurrence féroce, ne se gagne que par le mérite intrinsèque. Un monde de compétition acharnée où il est convaincu que le respect est lié au mérite et que la médiocrité est désormais synonyme de rejet et d’indifférence.

Par Sidi DAO

Info-matin

MaliwebEducation
Ce samedi, 6 Octobre 2018, avec le président IBK, au Palais de Koulouba, l’excellence scolaire a été célébrée, en présence des chefs d’instituions, des membres du gouvernement, avec à leur tête le ministre de l’Education nationale, Pr. Abinou TEME, des acteurs de l’école, des autorités politiques et administratives de...