L’IPR/IFRA de katibougou a reçu hier mardi la visite de la mission de supervision des contrats de performance du projet d’appui au développement de l’enseignement supérieur au Mali. La rencontre présidée par Massa Makan Diabaté, représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a enregistré la présence du directeur général de l’enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique Abdoulaye Salim Cissé, du coordinateur du PADES Bakary Cissé, du représentant de la banque mondiale ainsi que le Directeur général de l’IPR/IFRA Lassine Soumano.

Après avoir souhaité la bienvenue à la mission, Dr Soumano a placé  cette supervision dans le cadre d’un accompagnement pour permettre à l’IPR d’être à hauteur de mission dans la réalisation et la mise en œuvre du projet.

« Cette mission a pour objet de voir nos réalisations. Nous avons beaucoup de réalisations aujourd’hui grâce au PADES. Globalement l’état de mise en œuvre des recommandations de l’évaluation du mois de mai dernier est satisfaisant. S’il y a un autre volet  PADES, nous allons prendre, car le premier nous a beaucoup servi » a affirmé le Directeur de l’institut.

A Katiboubou, la mission de supervision a assisté une projection vidéo sur le travail fait par l’institut en termes de mise en œuvre de l’évaluation du mois de mai dernier puis les résultats obtenus sur les différents décaissements (DLR).

Prenant la parole, le Directeur Général de l’enseignement supérieur a remercié la banque mondiale grâce à laquelle ce projet existe. « Nous allons nous entendre sur ce qu’il faut faire davantage pour que l’évaluation soit la plus totale possible » a-t-il indiqué.

De son côté, le représentant de la banque mondiale a estimé que la trajectoire reste toujours positive. En outre, il a rappelé un point particulier qui concerne la mobilisation des ressources internes. A ses dires, il y a un potentiel important à l’IPR, à savoir le labo et l’exploitation des champs  sous forme d’incubation.

Après les échanges, la mission a visité  certaines infrastructures, notamment la nouvelle Direction R+2 de l’IPR/IFRA et la ferme de l’institut polytechnique rural de formation et de recherche appliquée (IPR/IFRA)

A titre de rappel, 4 Institutions d’Enseignement Supérieur (IES) sont concernées par la mise en œuvre de ce projet. Il s’agit de l’IPR-IFRA de Katibougou, l’ENI (Ecole Nationale d’Ingénieur), l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB) et l’Université de Ségou.

A.T.Dansoko/Malijet

SourceMalijet

MaliwebEducation
L’IPR/IFRA de katibougou a reçu hier mardi la visite de la mission de supervision des contrats de performance du projet d’appui au développement de l’enseignement supérieur au Mali. La rencontre présidée par Massa Makan Diabaté, représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a enregistré la...