Selon Alioune Ifra N’Diaye, avec la fin de la grève des syndicats d’enseignants, il va falloir récupérer les heures de cours non dispensées. «Je ne parle pas de sauver l’année scolaire, mais de récupérer les heures non dispensées.

Ça nous amène à nous poser objectivement un certain nombre de questions. Est-il possible de récupérer les heures de cours non dispensées ? Devrons-nous impérativement sauver l’année au détriment de l’apprentissage réel des enfants ? Ne devrons-nous pas profiter de cette entente pour organiser une conférence sur l’école et qu’on en sort avec des règles de fonctionnement claires ? Que plus jamais nous ne puissions imposer de faux apprentissages à nos enfants ? Je pense que le choix de l’année blanche est responsable. Qu’on en profite pour régler structurellement l’organisation mafieuse actuelle de l’école. Nous pourrions démarrer sur de bases saines une année scolaire normale ce 15 septembre 2019. Les règles de fonctionnement étant revues, claires et acceptées par tous les intervenants, l’Etat aura le pouvoir de sévir contre tout individu ou organisation qui sortira de ce cadre accepté. Sinon, notre époque est sans pitié contre l’incompétence !!! Or l’organisation mafieuse actuelle de notre système scolaire est une fabrique d’incompétents. Avec mes excuses».

Source: Le Reporter

MaliwebEducation
Selon Alioune Ifra N’Diaye, avec la fin de la grève des syndicats d’enseignants, il va falloir récupérer les heures de cours non dispensées. «Je ne parle pas de sauver l’année scolaire, mais de récupérer les heures non dispensées. Ça nous amène à nous poser objectivement un certain nombre de questions....