L’hôtel Radisson a abrité, jeudi 5 septembre, le lancement du concours national « Miss Science 2019 » organisé par le ministère de l’Enseignement  Supérieur  et de la Recherche Scientifique avec le bureau de l’UNESCO-ISESCO au Mali. Cette cérémonie était placée sous la présidence du Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, Moussa Boubacar Bah. Il avait à ses côtés le représentant de l’UNESCO au Mali, Hervé Huot Marchand et la Secrétaire générale de la Commission nationale du concours.

 

La deuxième édition du concours « Miss Sciences » concernera les classes de 3e, 6e, 8e et de la 10e année. Les filles seront choisies grâce à leurs notes en sciences. Elles doivent avoir une moyenne supérieure ou égale à 14/20 en mathématiques, en sciences physiques, en chimie et en biologie.

Pour la Secrétaire générale de la Commission nationale malienne de l’UNESCO et l’ISESCO en charge du concours, les épreuves débuteront le 24 septembre prochain à la Faculté des Sciences et Techniques de Bamako sous la supervision d’un Comité de coordination scientifique présidé par le Conseiller technique au ministère de l’Éducation nationale, Dr Poudiougo Augustin.  » La remise des prix est prévue pour le 26 septembre prochain au mémorial Modibo Kéita« . a-t-elle dit.

Le représentant de l’UNESCO au Mali s’est réjoui de l’organisation de cette deuxième édition. Ainsi, il a rappelé l’importance de l’implication des femmes et des filles dans les domaines de la Science, de la Technologie, de l’Innovation, qui est essentielle pour apporter des solutions aux changements, qui bouleversent le monde en pleine évolution rapide. Il a, en outre, ajouté que les efforts doivent être faits d’urgence pour combler l’écart entre les hommes et les femmes dans le domaine des Sciences.

Prenant la parole, le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education nationale, Moussa  Boubacar Bah, a rappelé que les résultats attendus pour l’organisation de  » Miss science » visent à renforcer les capacités des jeunes filles dans les sciences afin de favoriser leurs orientations vers des filières et carrières scientifiques.  Saisissant cette occasion, il a salué les partenaires de son département pour leurs engagements multiformes au profit de l’éducation. Avant de souhaiter une bonne chance à tous les candidates.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant

MaliwebEducation
L’hôtel Radisson a abrité, jeudi 5 septembre, le lancement du concours national « Miss Science 2019 » organisé par le ministère de l’Enseignement  Supérieur  et de la Recherche Scientifique avec le bureau de l’UNESCO-ISESCO au Mali. Cette cérémonie était placée sous la présidence du Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education...