Si la cloche de la rentrée scolaire a sonné hier au Mali, force est de constater que certaines écoles privées sont restées fermées en raison du non-paiement des arriérés d’allocations de l’année scolaire 2021-2022 par l’Etat. Cette décision prise par les responsables des écoles privées à l’issue d’une Assemblée générale tenue le samedi 24 septembre, vient d’être mise en exécution par certaines écoles privées de l’intérieur.

 

Dans la plupart de ces écoles privées, les responsables se contentent de distribuer le peu de fourniture qu’ils ont à leur disposition, en attendant.
Selon Daouda BOUARÉ, promoteur d’école privée à Bla souligné que ce n’est pas par gaité de cœur que certaines écoles restent fermées.
« A l’impossible nul n’est tenu. Nous nous débrouillons pour distribuer des cahiers et autres fournitures disponibles à notre niveau. Mais ce n’est pas le cas dans tous les établissements », a-t-il expliqué.
Rappelons qu’une déclaration de cette assemblée avait été adressée à Madame le Ministre de l’Éducation nationale, par les responsables des écoles privées.
« Madame le Ministre c’est avec un réel plaisir que nous nous adressons à votre distinguée personne. A l’issue de l’Assemblée Générale tenue le Samedi 24 Septembre 2022, il nous est revenu de constater que : des paiements pour l’année scolaire 2020-2021 sont encore en souffrance à Sikasso (frais scolaires et demi-bourse). Aucun paiement en frais scolaires et demi-bourse n’est effectué dans Le District de Bamako, Sikasso, Tombouctou et Gao au titre d’année scolaire 2021-2022 », ainsi libellé dans ladite déclaration.
Toujours, comme pour enfoncer le clou, les responsables des établissements privés signent dans la déclaration que des paiements partiels des frais scolaires ont certes été effectués par endroit dans certains établissements du Secondaire Général ; mais, par contre le niveau Technique Professionnel n’en a enregistré aucun et ceux de la demi-bourse se font attendre partout.
« Après analyse, et sans préjudice du calendrier initial du préscolaire et du fondamental, l’Assemblée générale a mandaté les différents bureaux de la Coordination aux fins de vous soumettre la présente demande de report au lundi 17 Octobre 2022 de la rentrée des établissements d’enseignement secondaire général, technique et professionnel, tout en espérant que les paiements puissent être effectifs » ont-ils déclaré.
Les mêmes responsables assurent de leur esprit de franche et loyale collaboration avec le gouvernement pour une année scolaire paisible et rentable.

PAR AMINA SISSOKO

Source : Info-Matin