En vue de construire un meilleur système de la sécurité de l’Etat de droit au Mali, le rectorat de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB) et les acteurs clés du domaine se sont réunis pour promouvoir un cadre de concertation et une synergie d’actions. C’était le jeudi 5 mars sur la colline de Badalabougou en présence plusieurs professeurs ainsi que d’invités de marque. C’était sous la présidence du recteur de l’USJPB, le Pr. Moussa Djiré.

A l’entame de la cérémonie le Pr. Kissima Gakou, coordonnateur du groupe au Mali et doyen de la Faculté de droit privé, a remercié l’ensemble des personnalités présentes à l’atelier avant de cocher une mention spécial au gouvernement néerlandais pour l’appui et le rôle combien important qu’il joue dans la mise en œuvre de l’Etat de sécurité des droits de l’Homme.

Il a souligné que sans les partenariats l’Université ne peut pas atteindre plusieurs de ses objectifs. A cet effet seule la nécessité d’en créer serait une contrainte afin d’apporter des innovations aux études et aux programmes universitaires. C’est à cet instant que des diplômés nationaux, des personnes capables d’appréhender et améliorer en constance, le secteur de droit seront produits. D’ajouter que la durée de ce projet de système de sécurité de l’Etat de droit est de 4 pour un coût total 400 millions de F CFA.

Le Pr. Moussa Djiré, directeur du projet, a mis l’accent sur les tenants et les aboutissants du projet appelé Vice 140. Selon lui, il s’agit d’un projet qui a pour objectif de contribuer au renforcement en vue d’un meilleur système de la sécurité dans notre pays.

Joop Clapper, coordonnateur des Pays-Bas, a ajouté que le projet se repose sur deux axes : l’amélioration thématique, Etat de droit sécuritaire et en deuxième axe le partenariat, et la collaboration afin de renforcer les relations entre l’USJPB et son environnement.

Abdoulaye Goïta, Stagiaire

Le Confident

MaliwebEducation
En vue de construire un meilleur système de la sécurité de l’Etat de droit au Mali, le rectorat de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB) et les acteurs clés du domaine se sont réunis pour promouvoir un cadre de concertation et une synergie d’actions. C’était le...