Quelques 45 décideurs et acteurs à la base des communes de Macina et de Kolongo se sont engagés, mercredi, à mettre en œuvre le contenu conventions sur la gestion des ressources naturelles, dans leurs collectivités respectives, pour une gestion apaisée et durable des ressources naturelles, a constaté l’AMAP.

Au cours d’un atelier, des chefs de village, chefs de services techniques, représentants des organisations socio-professionnelles (paysans, pasteurs, pêcheurs, exploitants forestiers, femmes et jeunes) ont élaboré et validé ces conventions sur la gestion des ressources naturelles dans les Communes de Kolongo et de Macina, , à Macina par un atelier initié par la Coalition des alternatives africaines dette et développement (CAD-Mali), en partenariat avec l’ONG suédoise Diakonia,.

Pour eux, il s’agissait de contribuer à l’amélioration de la performance des Collectivités territoriales en matière de gestion des ressources naturelles. Et, plus spécifiquement, de disposer des Conventions communales sur la gestion durable des ressources naturelles, de valider et de signer des conventions sur la gestion apaisée et durable des ressources naturelles par les autorités communales et les autres acteurs impliqués dans cette gestion et de faire une large vulgarisation des conventions.

Le 2èmeadjoint au préfet, Oumar Dembélé, qui a présidé les travaux, a invité les participants « à véhiculer le bon message pour la consolidation et la capitalisation des acquis, dans un environnement prospère pour le bonheur des populations ».

Cette concertation sur la gestion des ressources naturelles a permis aux participants de promouvoir des actions communes pour la prévention et la gestion locale et communautaire des conflits liées aux ressources naturelles.

Un accent particulier a été mis sur les répercussions des changements climatiques qui se font sentir, durement, sur les relations entre agriculteurs et éleveurs faisant de la gestion des ressources un véritable défi à relever, à tous les niveaux.

AOK/MD 

Source: AMAP

MaliwebSociété
Quelques 45 décideurs et acteurs à la base des communes de Macina et de Kolongo se sont engagés, mercredi, à mettre en œuvre le contenu conventions sur la gestion des ressources naturelles, dans leurs collectivités respectives, pour une gestion apaisée et durable des ressources naturelles, a constaté l’AMAP. Au cours...