La Société de gestion forestière Abdoulaye Halidou Cissé (SGFAHC) a formé une cinquantaine d’acteurs locaux de la Commune rurale de Dialafara sur les aspects juridiques, économiques et sociaux des massifs forestiers. Elle a aussi remis cinq motos et deux millions à la Commune.

Durant la campagne nationale de reboisement, la SGFAHC a procédé à une série de reboisements dans la région de Kayes, précisément dans la ville des rails et dans plusieurs localités de Kita. Au total, plusieurs  hectares de massifs forestiers ont été restaurés.

A la suite de ces reboisements et la mise en place des coopératives de gestion forestière, la Société a initié cette formation à l’intention des membres des coopératives de gestion. Le premier volet de la formation a porté sur les acteurs de la Commune rurale de Dialafara. C’était du 7 au 8 octobre 2018 à Dialafara.

Le maire de la Commune rurale de Dialafara, Seydou Sacko, s’est réjoui du choix de sa commune qui compte 35 villages. Selon lui, cette formation permettra aux acteurs communaux de se pencher sur la problématique et les enjeux de la détérioration de l’environnement dans la Commune. Il a également noté que les acteurs auront la chance d’améliorer leurs connaissances sur les aspects juridiques, techniques, sociaux et économiques dans l’élaboration des plans d’aménagement et de la gestion des massifs forestiers.

Pour le représentant du préfet de Kéniéba, Sinaly Kéita, l’organisation de cet atelier cadre bien avec la nouvelle politique forestière nationale, surtout dans son volet aménagement et gestion des massifs forestiers.

Quant au président de la Société, Ibrahim Sidy Yara, il a déclaré que l’objectif de l’atelier est d’informer et de sensibiliser les populations locales sur les textes qui régissent l’environnement et les dangers des feux de brousse.

Au-delà de cette formation, la SGFAHC a remis cinq motos à la Commune pour mieux surveiller les massifs forestiers. Elle a aussi offert deux millions de F CFA pour achever le chantier de l’école.

Y. Doumbia

Source: L’Indicateur du Renouveau

MaliwebEnvironnementKAYES
La Société de gestion forestière Abdoulaye Halidou Cissé (SGFAHC) a formé une cinquantaine d’acteurs locaux de la Commune rurale de Dialafara sur les aspects juridiques, économiques et sociaux des massifs forestiers. Elle a aussi remis cinq motos et deux millions à la Commune. Durant la campagne nationale de reboisement, la...