La Cour de l’Agence Nationale de gestion des Stations d’Epurations du Mali (ANGESEM) a abrité le samedi 12 octobre 2019, la cérémonie de remise de 1000 poubelles aux regroupements de femmes de Bamako et environnant par le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable dirigé par Housseini Amion Guindo. La remise symbolique a concerné 500 poubelles. C’était en présence des responsables du département de l’environnement, des bénéficiaires et d’autres personnalités.

Dans ses mots de bienvenue, le directeur national de l’assainissement et du contrôle de la pollution et des nuisances (DNACPN), Amadou Camara a fait savoir que cette donation contribue à l’assainissement des lieux. Comme perspective, le directeur général de la DNACPN envisage la mise en place des groupements de femme pour la transformation des déchets. A sa suite, Kadiatou Diaby, chargé du genre au ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable a véritablement remercié les responsables du département pour cette donation. Avant d’inviter les femmes à faire bon usage de ce don. Selon Alassane Traoré, chargé de mission au ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, le département œuvre pour l’amélioration du cadre de vie de la population. Il a mis l’accent sur le concept de « Gilet Vert » « Avec l’appui du ministre Housseini Amion Guindo, nous avons bénéficié 1000 poubelles. Il y’a 500 poubelles qui seront remises aux femmes. Qui parle de l’environnement parle en premier lieu des femmes », a-t-il dit. Mme Nia Fané, présidente de l’Association Kodlanton en commune V du district de Bamako, une des bénéficiaires, s’est réjouie de recevoir des poubelles de la part du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. A ses dires, le gouvernement doit œuvrer dans cette dynamique afin que la propreté soit une réalité au Mali. Cela, dit-elle, sera un moyen d’assurer la santé des populations. Elle a invité le ministre en charge de l’assainissement d’élaborer un plan d’action pour la sensibilisation de la population, des GIE (Groupement d’intérêt économique) sur la nécessité d’assainir les lieux. Enfin, elle a souhaité que le ramassage des ordures soit régulier. L’un des temps forts de cette cérémonie a été la remise symbolique des poubelles aux bénéficiaires.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

MaliwebEnvironnement
La Cour de l’Agence Nationale de gestion des Stations d’Epurations du Mali (ANGESEM) a abrité le samedi 12 octobre 2019, la cérémonie de remise de 1000 poubelles aux regroupements de femmes de Bamako et environnant par le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable dirigé par Housseini...