Depuis le 10 septembre dernier, le  quartier de Lafiabougou à l’ACI 2000, en commune IV du district de Bamako  est sous une odeur pestilentielle qui  se dégage en permanence   dans les rues qui entourent  le monument de la place Can et le grand dépôt de déchet dudit quartier.  Ladite odeur émane des déchets volontairement  reversés  par les jeunes   du quartier en guise de manifestation de leur ras-le-bol  face à l’incompétence des autorités à évacuer les déchets.

De nos jours, le  grand dépôt de  Lafiabougou ne cesse de s’accumuler faute de moyens déployés par les autorités, les déchets  ne sont pas évacués. Cette situation rend la vie impossible  aux habitants et a aussi  des conséquences sur leur santé.

Toutefois les  habitants sont résolument décidés à mettre fin à ce dépôt de Kilimandjaro. Ils ont bloqué les rues avec des ordures de tout genre comme pour faire gouter aux usagers, une partie de souffrance qu’ils subissent tous les jours.

Aux dires, d’un jeune trouvé sur les lieux, les autorités ont déjà commencé à évacuer les ordures mais cette fois-ci  nous voulons une évacuation totale  c’est pour cela que nous avons décidé de maintenir notre pression jusqu’au bout.

En effet, l’évacuation a été interrompue à un moment faute de lieu de déversement. La cause, les populations de Siby  ont refusé que les déchets soient acheminés chez  elles.

Visiblement, les travaux se poursuivent  avec un nouveau lieu d’acheminement derrière Lassa.

Ibrahima Ndiaye  

Source: Mali Tribune

MaliwebEnvironnement
Depuis le 10 septembre dernier, le  quartier de Lafiabougou à l’ACI 2000, en commune IV du district de Bamako  est sous une odeur pestilentielle qui  se dégage en permanence   dans les rues qui entourent  le monument de la place Can et le grand dépôt de déchet dudit quartier.  Ladite...