La Fondation Santé Environnement, en collaboration avec la mairie de la Commune VI, a lancé samedi le projet “Bamako sans déchets plastiques”. D’une durée de six mois, il vise la préservation de l’environnement, en éliminant la prolifération des déchets plastiques dans les rues et places publiques.

 

“Zéro sachet plastique à Bamako, est-ce un rêve ? Osons rêver, mais osons aussi nous engager et nous investir avec détermination afin que ce rêve devienne une réalité” ! Tel est le message véhiculé par Mohamed Salia Sokona, l’administrateur général de la Fondation Santé Environnement, au début de son discours lors du lancement officiel du projet “Bamako sans déchets plastiques”.

Ce projet de 24,7 millions F CFA, vise un changement de comportement dans l’utilisation des sachets plastiques et une meilleure adhésion de la population quant à l’application de la loi portant interdiction de l’utilisation des sachets plastiques au Mali.

Le projet connaitra une phase pilote qui consistera à implanter une dizaine de kiosques, voire plus, dans les quartiers de la Commune VI. A en croire les responsables du projet, ces kiosques recevront moyennant rémunération les sachets plastiques collectés, triés et nettoyés pour être ensuite mis à la disposition des recycleurs.

“Il s’agit là d’une véritable chaine où nous assistons en même temps à la création d’éco-activités génératrices de revenus dans le domaine de récupération et du recyclage. Certes, le challenge est grand mais il n’est pas invincible, surtout grâce à l’implication et l’accompagnement de tous les chefs de quartier”, a expliqué l’administrateur général de la Fondation Santé Environnement Mohamed Salia Sokona.

Présent à cette cérémonie de lancement qui entre dans le cadre de la Quinzaine de l’Environnement, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Housseini Amion Guindo, a salué l’initiative citoyenne de la Fondation Santé Environnement. Le premier responsable du département de l’Environnement a promis que l’accompagnement de son ministère ne fera pas défaut. “Nous allons soutenir toute initiative allant dans ce sens. Nous sommes conscients que ce n’est pas du sommet que nous allons assainir nos foyers. C’est en impliquant les populations à la base, que nous allons durablement vaincre l’insalubrité”, a-t-il-fait savoir.

Lire la suite sur Aumali.net

 

MaliwebEnvironnement
La Fondation Santé Environnement, en collaboration avec la mairie de la Commune VI, a lancé samedi le projet “Bamako sans déchets plastiques”. D’une durée de six mois, il vise la préservation de l’environnement, en éliminant la prolifération des déchets plastiques dans les rues et places publiques.   “Zéro sachet plastique à...