La cérémonie s’est déroulée lundi dernier à Bamako, sous la présidence de la ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. Lors de ce lancement du «3ème appel à propositions de projets, Mme Keita Aïda M’Bo a recommandé des projets et programmes de qualité qui tiennent compte des préoccupations des couches les plus vulnérables.

Le 28 juin dernier, le comité de pilotage du Fonds a approuvé le financement de 7 nouveaux projets pour un montant global de 5,5 millions de dollars américains. Sept  autres  avaient déjà été financés. «C’est pour maintenir une dynamique de financement continu que le Fonds climat lance un nouvel appel à propositions de projets et programmes, un an après le précédent», a indiqué la ministre en charge de l’Environnement.
Selon Mme Keïta Aïda M’Bo, pour obtenir des meilleurs résultats et impacts dans la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques, il faut des projets et programmes de qualité qui tiennent compte des préoccupations des couches les plus vulnérables. A cet effet, le secrétariat technique du Fonds organisera un atelier de formation et d’information à l’attention des toutes les entités intéressées. Elle a aussi rappelé que la question de l’égalité entre homme et femme, notamment l’accès des femmes aux financements climatiques en tant que bénéficiaires et actrices de la mise en œuvre, doit être pris en compte dans le montage des propositions de projets et programmes.
C’est à travers un protocole d’accord entre le gouvernement et les partenaires techniques et financiers, dont la Suède et la Norvège, que le Fonds climat intervient dans les secteurs eau, agriculture, élevage, pisciculture, énergie et foresterie. Dans ces domaines, il finance les  grands projets en vue de booster le développement agricole dans notre pays mais aussi dans la sous-région. L’objectif est de promouvoir le développement agricole ainsi que la résilience des populations vulnérables aux effets du changement climatique.
Cet appel à propositions permet d’entamer un processus de financement des projets, évalués pertinents. Les chefs de projets ont jusqu’au 31 décembre prochain pour postuler selon les partenaires techniques et financiers.

Mahamane Maïga

Lejecom

MaliwebEnvironnement
La cérémonie s’est déroulée lundi dernier à Bamako, sous la présidence de la ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. Lors de ce lancement du «3ème appel à propositions de projets, Mme Keita Aïda M’Bo a recommandé des projets et programmes de qualité qui tiennent compte des...