Le bouillant leader de la CMAS de Mahmoud Dicko est en colère contre le ministre de l’habitat et des affaires foncières après la démolition de sa maison sise dans la zone aéroportuaire. Le conseiller Djime promet de porter l’affaire devant la justice et dénonce la précipitation du ministre dans cette démolition. Le frère d’Issa Kaou Djimé avec sa famille y vivaient dans sa maison. Il entend continuer à soutenir la transition malgré cet agissement du ministre Dionkè Diarra. La faute selon lui incombe aux autorités qui ont vu ces maisons construites depuis des années sans agir. “Le ministre n’est pas la république” affirme-t-il. Kaou Djime affirme aussi détenir un permis de la mairie et avoir dépensé plus de 30 millions pour construire sa maison dont le chantier a commencé il y a plus de 5 ans. Il affirme que “cette façon sauvage d’agir est irresponsable” et qu’il s’agit d’exproprier les pauvres pour le donner aux riches. Selon lui l’interdiction de construire dans la zone aéroportuaire n’a aucun sens car il aurait vu des hôtels à deux pas d’aéroports en France et aux USA.

Source: Bamada

MaliwebEnvironnementJusticeMali actu
Le bouillant leader de la CMAS de Mahmoud Dicko est en colère contre le ministre de l'habitat et des affaires foncières après la démolition de sa maison sise dans la zone aéroportuaire. Le conseiller Djime promet de porter l'affaire devant la justice et dénonce la précipitation du ministre dans...