Traversant le territoire malien sur environ 1700 Km, le Fleuve Niger communément appelé au Mali fleuve Djoliba, est de nos jours menacé de disparition à cause de l’ensablement poussé de son lit dans le district de Bamako.

Le fleuve Niger, troisième plus long fleuve d’Afrique, est un cours d’eau qui joue un rôle vital pour les activités socio-économiques des populations des pays qu’il traverse, notamment la Guinée, le Mali, le Niger, le Bénin et le Nigeria

Ce sont des milliers d’individus qui tirent leurs sources de revenus à travers les diverses activités qu’ils pratiquent tout au long du Fleuve. Il s’agit entre autres de la pêche, de l’agriculture, de l’élevage, de l’alimentation en eau des populations, etc.

Depuis quelques années, ce cours d’eau important est dans une situation critique liée à l’ensablement et de l’impact négatif des actions de l’homme. La menace est perceptible à tous les niveaux ; le Djoliba ou du moins ce qu’il en reste, offre un spectacle désolant. Les conséquences de sa constante souffrance pourraient être dramatiques dans les années à venir.

Des actions concrètes doivent être engagées afin de sauver le Fleuve de toutes les menaces. A cet effet, il est important de mener des actions en amont à travers le traitement des bassins versants, des berges qui sont entre autres les sources d’ensablement du fleuve.

 

MaliwebEnvironnement
Traversant le territoire malien sur environ 1700 Km, le Fleuve Niger communément appelé au Mali fleuve Djoliba, est de nos jours menacé de disparition à cause de l’ensablement poussé de son lit dans le district de Bamako. Le fleuve Niger, troisième plus long fleuve d’Afrique, est un cours d’eau qui...