Dans le cadre des visites de courtoisie aux partenaires sociaux de son département, le ministre des Réformes institutionnelles et des relations avec la société civile, Amadou THIAM, accompagné des membres de son cabinet, s’est rendu ce mardi 21 mai 2019 au siège du Conseil national de la société civile (CNSC) à l’ACI 2000.

A son arrivée, la délégation ministérielle a été accueillie par le président du CNSC Bouréima Allaye TOURE entouré de plusieurs membres du bureau.

Au terme des échanges, le ministre THIAM a annoncé la mise en place d’un fonds d’appui à la société civile pour la prise en charge des activités d’appui et de renforcement de la démocratie malienne. Par la même occasion, il a annoncé la mise en place d’un cadre permanent de consultation entre le gouvernement et la société civile. Ces deux annonces du ministre ont été favorablement accueillies par les responsables du CNSC qui ont estimé que compte tenu de sa contribution à la démocratie et à l’Etat de droit, la société civile méritait d’être accompagnée par le gouvernement.

Le ministre Amadou THIAM a indiqué à la presse que cette rencontre a été très fructueuse. L’objectif du département, a-t-il fait savoir, est de mobiliser la société civile autour des réformes engagées par le gouvernement. Des constats du ministre THIAM, il ressort que la société civile malienne est résolument engagée à accompagner le dialogue politique national. D’ores et déjà, le CNSC est en train d’élaborer les termes de référence par rapport au contenu du dialogue. Cela est gage de réussite aux yeux du ministre qui ajoute que ledit dialogue permettra d’aborder, sans tabou, tous les sujets de la nation. D’ailleurs, a-t-il fait savoir, la question de la réforme constitutionnelle sera abordée au cours de ce dialogue inclusif national et ses recommandations seront reversées au projet de loi portant révision de la constitution.

Pour sa part, le président du CNSC, Bouréima Allaye TOURE a remercié le ministre THIAM pour cette visite signe du respect et de sa considération à l’égard du CNSC. Il a signifié au ministre l’appui et la disponibilité du CNSC a accompagner le département dans l’atteinte des objectifs à lui assignés par les plus hautes autorités du pays. Pour lui, les mesures annoncées par le ministre vont dans le sens de l’intérêt général de l’ensemble de la société civile. «Nous avons toujours réclamé un cadre consultatif formel entre nous et les institutions, sans succès», a-t-il dit. Avant d’encourager le ministre dans la mise en œuvre des mesures annoncées. Dans la même veine, M. TOURE a indiqué que le fonds d’appui vient à point nommé pour renforcer la société civile dans son rôle de renforcement des capacités, de veille citoyenne, de contrôle de l’action gouvernementale, etc.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source: info-matin

MaliwebSociétéAmadou Thiam
Dans le cadre des visites de courtoisie aux partenaires sociaux de son département, le ministre des Réformes institutionnelles et des relations avec la société civile, Amadou THIAM, accompagné des membres de son cabinet, s’est rendu ce mardi 21 mai 2019 au siège du Conseil national de la société civile...