a Convergence pour le Développement du Mali « CODEM » a émis sa profonde préoccupation au sujet de la situation socio -politique que traverse notre pays en ce moment. Le Parti d’Housseini Amion Guindo déplore les évènements qui ont malheureusement occasionné plusieurs morts, des blessées et des dégâts matériels importants.

Dans un communiqué en date du 12 juillet 2020, le parti CODEM a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et souhaité prompt rétablissement aux blessés en cette période difficile que traverse le pays.

La CODEM condamne les atteintes aux biens publics et privés ainsi que l’usage disproportionné de la force’’, lit-on dans ce communiqué.

Se référant à l’Adresse à la Nation du Président de la République en date des 09 et 11 juillet 2020 dans laquelle il s’est engagé d’user de tous ses pouvoirs pour apaiser le climat socio-politique, le CODEM a rappelé que

parmi l’un de ses pouvoirs figure la dissolution de l’Assemblée Nationale et non une partie de l’Assemblée Nationale par quelques manèges que ce soit’’.

Par la même occasion, la CODEM a demandé

la libération des personnes arrêtées et la démission du premier ministre Dr Boubou Cissé pour donner tout son sens et sa chance au consensus’’. “La CODEM rappelle qu’elle ne participera pas à un gouvernement non consensuel en l’état’’, souligne le communiqué.

Par ailleurs, la CODEM a marqué la solidarité aux familles de l’imam Mahamoud Dicko, de l’ancien Président de l’Assemblée Nationale Issac Sidibé et du président Housseini Amion Guindo et aux autres familles dont les domiciles ont été touchés.  Mais aussi, (…)

KADOASSO I.

Source: nouvelhorizonmali

MaliwebSociété
a Convergence pour le Développement du Mali « CODEM » a émis sa profonde préoccupation au sujet de la situation socio -politique que traverse notre pays en ce moment. Le Parti d’Housseini Amion Guindo déplore les évènements qui ont malheureusement occasionné plusieurs morts, des blessées et des dégâts matériels...