L’affaire ministère public contre Abdoulaye Dara, accusé de  » tentative de meurtre » sur le boutiquier Amadou Maïga, à Sogoniko, a été jugée, hier mercredi, par la Cour d’assises de Bamako. A l’issue des débats, la Cour a infligé cinq ans d’emprisonnement ferme à l’accusé pour les faits à lui reprochés.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant