Les populations de la paisible ville de Fana ont eu un réveil brutal, hier matin, suite à la découverte macabre des corps d’une femme et sa fille qui ont été froidement assassinées décapitées. En effet, les malfrats ont tranché leur tête de la manière la plus cynique, avant d’abandonner les deux têtes et le reste de leurs corps.

D’après les témoignages des habitants, la pauvre dame, qui serait une malade mentale, et sa fille, apparemment âgée de deux ans, sont venues dans la ville de Fana, il n’y a pas très longtemps.
«Elle avait élu domicile dans une maison abandonnée où elle a séjourné quelque jours. Elle a quitté cette maison pour une autre habitation abandonnée non loin de la haute tension de l’énergie. C’est là, qu’elle a été assassinée avec sa fille », raconte un témoin par téléphone qui confirme qu’elle répondait au nom de Hatouma SACKO.
Quant à la gendarmerie de Fana, les responsables ont affirmé ne vouloir rien dire avant la fin des enquêtes.
«Pour l’instant, nous ne pouvons rien dire à qui que ce soit avant la fin des enquêtes. Nous sommes sur les enquêtes en collaboration avec le juge d’instruction de Fana. Nous attendons que tous les éléments soient réunis pour nous prononcer sur cette affaire. Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous avons constaté le cadavre d’une femme et son enfant comme vous le voyez sur les réseaux sociaux et les enquêtes ont en cours», a déclaré le Capitaine Mohamed ALMEDHI de la Brigade gendarmerie à Fana.
Affaire à suivre…

PAR CHRISTELLE KONE

info-matin

MaliwebFaits divers
Les populations de la paisible ville de Fana ont eu un réveil brutal, hier matin, suite à la découverte macabre des corps d’une femme et sa fille qui ont été froidement assassinées décapitées. En effet, les malfrats ont tranché leur tête de la manière la plus cynique, avant d’abandonner...