Les hommes du Commissaire Divisionnaire Seydou Coulibaly dit  »Zarawana » viennent de mettre le grappin sur trois redoutables malfrats sur les cinq impliqués dans l’assassinat du pharmacien, Dr Abdrahamane Kodio. Pour l’heure, les  nommés Boubacar Kéita alias  » Floh « , Adama Diarra dit  » Nostra  » et Ansoumane Sissoko dit ‘’Kayesien’’ ont été mis à la disposition du Procureur de la CII du district de Bamako.

 

Après la vidéo virale de l’opération d’attaque de la pharmacie  » Mariam Belco Hady «  de Kalaban-coura, qui s’est soldée par l’homicide de Dr. Abdrahamane Kodio dans son officine, les responsables de la police ont donné des consignes fermes pour mettre hors d’état de nuire les malfrats sans foi. C’est ainsi que les limiers du 17e Arrondissement, sous la direction du Divisionnaire, « Zarawana » pour les intimes et son adjoint, Moussé M’Baye, ont interpellé, en premier, un certain Boubacar Kéita dit  »Floh », à Sébénicoro, dans la nuit du 20 juillet dernier.

Ce dernier avait dissimulé un vêtement et des chaussures identiques à ceux que portait le malfrat pendant l’opération, la nuit du 16 au 17 juillet dernier.

Interrogé par les limiers, il a reconnu être l’un des membres de la bande.

Conduit dans les locaux du 17e Arrondissement pour une enquête approfondie, ses déclarations permettront aux enquêteurs de mettre la main sur l’un de ses comparses du nom d’Ansoumane Sissoko dit « Kayesien « , à Lafiabougou Taliko, en Commune IV du district de Bamako.

Une perquisition du domicile de ce bandit a permis de retrouver le téléphone portable « Iphone » du pharmacien dans ses affaires, plus une arme à feu. Et un troisième élément de la bande a été cueilli par le Commissaire Adjoint du 17e Arrondissement, Moussé M’Baye, jusqu’à Bougouni, dans le quartier Trokabougou, où il avait trouvé refuge chez une femme.

Conduits par la police au Commissariat du 17è Arrondissement, les trois malfrats reconnurent les faits à eux reprochés dans l’homicide du pharmacien, Dr. Abdrahamane Kodio, à Kalaban-coura, en Commune V.

Présentant les faits à la presse, le jeudi 30 juillet dernier, le Directeur régional de la police, Siaka B. Sidibé a précisé que le trio présumé coupable du meurtre du pharmacien sera mis à la disposition du tribunal de la Commune II du district de Bamako aux fins de droit.

En attendant, les enquêtes continuent pour appréhender les deux autres membres de la bande, Minta et Alassane Kaba Diakité, toujours en cavale. Ils ont été pistés par les unités de police.

Le Directeur régional de la police de Bamako a instamment invité la population à une collaboration franche avec la police dans la traque des présumés meurtriers.

O.BARRY

Source: l’Indépendant

MaliwebFaits divers
Les hommes du Commissaire Divisionnaire Seydou Coulibaly dit  »Zarawana » viennent de mettre le grappin sur trois redoutables malfrats sur les cinq impliqués dans l’assassinat du pharmacien, Dr Abdrahamane Kodio. Pour l’heure, les  nommés Boubacar Kéita alias  » Floh « , Adama Diarra dit  » Nostra  » et Ansoumane Sissoko dit...