Le vendredi 1er  juin dernier, Bouata Niaré, inculpé pour l’assassinat d’une fillette de 8 ans était devant la Cour d’assises de Bamako pour répondre des faits qui lui sont reprochés. Il a été condamné par la cour, à 7 ans de prison ferme.

Lors de l’enquête préliminaire  devant le juge d’instruction, l’inculpé  avait raconté  les faits.

En effet, le  08  Aout  2014  aux  environs de 9 heures  en partant au champs, un  voisin  Dioman Diarra  aperçoit  Bouatou Niaré  dans sa cour  qui monologuait  furieusement. La victime Aminata  Niaré   âge de 8  ans qui passait pour rejoindre  ses amies  dans  la même  famille   reçoit un coup de daba  de  Bouatou Niaré  sur la tête. Il l’égorgea  pour ensuite  ouvrir ses viscères et  enlever son cœur et son foie  qu’il  mangea cru  devant le vieux Dioman Diarra impuissant qui  fit  appel  aux parents de la victime et cria au secours. Les voisins  sortirent nombreux  sans pouvoir faire quelque chose car Bouatou  Niaré  était armé. Mais son frère Makan  Niaré informa les forces de l’ordre qui viendront l’interpeller.

A la question de savoir si l’inculpé se souvient du crime qu’il a commis, Bouatou Niaré  dira  qu’il ne souvient pas  de l’acte en tant  que tel  puisqu’il se trouvait  dans un état  de démence  psychique. Une maladie  qu’il  dit avoir depuis  le bas âge et que  le jour des faits, il était possédé  par des forces occultes.

D’après lui, il  a fait un mois  à l’hôpital de Point-G  sans  recouvrer la santé. Et c’est un de ses frères  qui est venu lui dire qu’il  a tué la fille de son frère  Aminata Niaré.

Le père de la victime a témoigné devant le ministère public que  l’inculpé Bouatou  Niaré consomme des stupéfiants et c’est un drogué. Avant de battre en brèche tout ce qu’il a dit sur son état de santé.

Son témoignage a été appuyé par celui du vieux Dioman Diarra  qui a  raconté la même chose. D’après lui, Bouatou  Niaré consomme des drogues et c’est un homme normal qui n’a aucune maladie mentale. Seulement, il a agi sous l’effet de la drogue.

Après avoir bénéficié de circonstances atténuantes, Bouatou Niaré  a été reconnu coupable d’assassinat et condamné à 7 ans de prison ferme.

Adiarra Coulibaly

Source: Tjikan

MaliwebFaits diversJustice
Le vendredi 1er  juin dernier, Bouata Niaré, inculpé pour l’assassinat d’une fillette de 8 ans était devant la Cour d’assises de Bamako pour répondre des faits qui lui sont reprochés. Il a été condamné par la cour, à 7 ans de prison ferme. Lors de l’enquête préliminaire  devant le juge...