Électricien de formation, marié et père de beaucoup d’enfants, du haut de ses 76 ans, Chiaka Koné alias Chiaka rasta est réputé dans la « vente et consommation » de drogue à Sikasso, précisément au quartier Kaboïla II. Il a été arrêté le 1er juin, par les éléments de l’antenne de l’Office central des stupéfiants de Sikasso dirigée par le chef d’escadron, Moumouni Bengaly. Son dossier est transmis au parquet du tribunal de la ville du Kénédougou.

« La vieillesse est synonyme de sagesse dans notre société » ! Mais tel n’est pas le cas de Chiaka rasta, un vieil homme de 76 ans, père de beaucoup d’enfants et ayant plusieurs petits-enfants. Il a été pris dans une pratique très rare chez les vieilles personnes, en tout cas au Mali. Il est un acteur clé du trafic de drogue dans la 3e région administrative du Mali. Cela a été prouvé et il l’a, lui-même, avoué une fois arrêté par les éléments de l’OCS.

En effet, tout est parti d’une dénonciation anonyme selon laquelle le vieux Koné serait impliqué dans le trafic de la drogue dans la ville de Sikasso. Du coup, selon notre source à l’OCS, le chef d’escadron de l’antenne OCS de Sikasso, Moumouni Bengaly, a dépêché une équipe sur le lieu. Hé oui, les dénonciateurs n’ont pas eu tort. Sur place, au domicile du vieux rasta, les éléments de l’OCS ont découvert 2 kilos de cannabis et un sachet rempli de boule de cannabis. Devenu spécialiste puisqu’ayant pratiqué ce métier durant des dizaines d’années, Chiaka rasta, lui-même, fait des boules pour en vendre, selon notre source.

Au cours de son audition par les éléments de l’OCS, nous apprend notre interlocuteur, le vieux rasta man reconnait qu’il « détient, vend et consomme » de la drogue. Il a aussi, selon notre source, révélé qu’il pratique ce métier depuis une quarantaine d’années. « Il avoue même que l’effet de sa consommation de stupéfiants lui a été dit quand il a eu une intervention médicale en 1994 », nous informe-t-on. Chiaka rasta justifie la pratique de ce métier peu orthodoxe par son incapacité physique à faire d’autres activités.

Où et comment vend-il ces stupéfiants ? Le vieux de 76 ans vend, à en croire notre source, ses produits à travers une petite fenêtre du gros bâtiment qu’il a construit et dans lequel il vit avec sa famille.

Selon les témoignages requis par l’OCS auprès des voisins, nous informe-t-on, Chiaka est réputé dans la vente et consommation de drogue depuis très longtemps.

Aux dires de notre source, après qu’il ait reconnu être dans le réseau de trafic de la drogue, Chiaka Rasta a été présenté au procureur de Sikasso pour « détention, vente et consommation de stupéfiants ». Il médite actuellement sur son sort en prison.

Boureima Guindo

Source : Journal le Pays- Mali

MaliwebFaits divers
Électricien de formation, marié et père de beaucoup d’enfants, du haut de ses 76 ans, Chiaka Koné alias Chiaka rasta est réputé dans la « vente et consommation » de drogue à Sikasso, précisément au quartier Kaboïla II. Il a été arrêté le 1er juin, par les éléments de l’antenne de l’Office central...