Les faits qui se déroulent en ce moment en commune II ne sont pas sans rappeler l’opération «Founou-Founou» ou «Tourbillon» visant à circonscrire la vente et la consommation de la drogue et par-devers, à lutter contre la criminalité sous toutes ses formes dans le District de Bamako.

La toxicomanie ainsi que la vente de la drogue progressent de nouveau et de manière inquiétante en commune II du district de Bamako considérée à raison comme l’épicentre du phénomène dans la capitale malienne.
Le «Milieu» à Bagadadji et «Colombie» à Missira sont bien connus de tous : consommateurs, dealers et bien entendu, des unités de polices et des Brigades Spécialisées de lutte contre les stupéfiants dont la Brigade des stups et l’Office central de lutte contre les stupéfiants (OCS)…

La vente et la consommation de la drogue ici seraient-elles une fatalité ? Que nenni ! Et pour
cause. Le jeune commissaire divisionnaire d’alors, Sadio Konon Tomoda a bien prouvé qu’il n’en était rien. Avec l’opération dénommée «Tourbillon» ou «Founou- Founou» qu’il a
initiée, c’est la criminalité qui a été fortement circonscrite non seulement en commune II, mais
presque dans tout le District.

Normal pour qui sait que la vente et la consommation de stups sont intimement liées aux
autres formes de criminalité : vol, viol, agression, braquage,
etc. Les premières entrainant les seconds. En somme, qui veut..

Source : Le sphinx

MaliwebFaits divers
Les faits qui se déroulent en ce moment en commune II ne sont pas sans rappeler l’opération «Founou-Founou» ou «Tourbillon» visant à circonscrire la vente et la consommation de la drogue et par-devers, à lutter contre la criminalité sous toutes ses formes dans le District de Bamako. La toxicomanie ainsi...