La première victime est tombée dans un sommeil profond après avoir aspiré du gaz aspergé par les bandits qui se sont emparés de son sac de voyage contenant une importante somme d’argent. La seconde victime était en provenance de Bamako pour Sikasso. Elle s’est involontairement retrouvée à Kadiolo sous l’effet de gaz, totalement dépouillée. La scène a eu lieu mercredi dernier. Ces actes crapuleux sont très fréquents actuellement dans les cars de transport en commun.

 

YANFOLILA : la population dénonce la hausse du prix de la carte d’identité

Une centaine de personnes ont marché vendredi à Yanfolila. Les manifestants ont dénoncé la hausse du prix de la carte d’identité nationale dans la localité. Selon la population, le prix de la carte varie entre 4000 et 12.500 FCFA. Elles demandent aux autorités de prendre des dispositions face à cette situation

 SANTE PUBLIQUE: Près d’un patient sur cinq en Afrique a des complications après une opération chirurgicale selon une étude

Le taux de mortalité lors des opérations chirurgicales est deux fois plus élevé en Afrique qu’en moyenne dans le monde. C’est ce qui ressort d’une étude parue mercredi dernier dans la revue médicale ”The Lancet”. Selon ce rapport, près d’un patient sur cinq en Afrique a des complicationsaprès une opération.
Toutefois cette conclusion n’est pas partagée par le Professeur Aly Douro Tembely. L’urologue estime que cette analyse n’est pas effective au Mali.

 LUTTE CONTRE LES VIOLENCES : Les femmes ne désarment pas

Une nouvelle manifestation était prévue samedi 6 janvier, toujours dans la capitale, devant l’Assemblée nationale, pour ne pas laisser retomber la mobilisation après le meurtre de Fanta Sékou Fofana, standardiste de la présidence, assassinée par son conjoint dans la nuit du jeudi 28 au vendredi 29 décembre 2017. Le but est d’obtenir qu’une loi “ad hoc” prévienne ces crimes ». Une première action a réuni 150 personnes autour du collectif des Amazones pour réclamer des mesures en faveur de la protection des femmes, le mardi 2 janvier 2018, à la “Pyramide du souvenir” de Bamako (un centre d’études, de recherche et d’animation sur la démocratie et les droits humains) pour dénoncer les violences conjugales

Le Mali est un pays en proie à des conflits internes très violents, en particulier dans les régions du Nord, où les statistiques sont complexes à établir et semblent ne pas refléter l’ampleur des “violences basées sur le genre”. Et sont difficiles à trouver : selon ONU Femmes Afrique, en 2015, “le Mali a enregistré 1468 cas déclarés. Des violences physiques, au déni de ressources, jusqu’aux violences psychologiques, les femmes maliennes font face à plus de 20 types de violences régulières”.

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

MaliwebFaits divers
La première victime est tombée dans un sommeil profond après avoir aspiré du gaz aspergé par les bandits qui se sont emparés de son sac de voyage contenant une importante somme d’argent. La seconde victime était en provenance de Bamako pour Sikasso. Elle s’est involontairement retrouvée à Kadiolo sous...