Interpellé par le commissariat du 14ème arrondissement, le dimanche dernier dans la soirée, Cheick Samaké a été placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako, a appris Le Jalon de sources policières.

Il est suspecté d’être l’un des auteurs du braquage de la pharmacie « Mariam Hady Belco» à Kalaban coura dans la nuit du 16 au 17 juillet qui a tourné au meurtre du Dr. Abdourhamane Kodio, patron des lieux. A Bamako, l’histoire a suscité de vives émotions. Le supect nommé Check a été identifié grâce aux images des vidéos de surveillance postées par la police sur les réseaux sociaux. Sur les captures écrans publiées pour appel à témoin, il est le seul à apparaître à visage découvert. A Lafiabougou, selon plusieurs sources, Cheick traîne une sulfureuse réputation.

Pour la même affaire un deuxième suspect a été interpellé, hier, à Bougouni. Coupables ou pas? La justice s’en chargera du reste. La police, elle, poursuit les recherches pour arrêter les autres suspects.

Source: lejalon
MaliwebFaits diversMaliweb Malijet Maliactu
Interpellé par le commissariat du 14ème arrondissement, le dimanche dernier dans la soirée, Cheick Samaké a été placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako, a appris Le Jalon de sources policières. Il est suspecté d’être l’un des auteurs du braquage de la pharmacie « Mariam Hady...