Près de deux mois après son enlèvement par des membres de sa confrérie, les recherches sont toujours en cours pour retrouver un chasseur octogénaire.

Dans une de nos précédentes parutions, nous vous révélions que Bokary Maba Coulibaly, un vieux chasseur âgé d’environ 80 ans, aurait été enlevé par des membres de sa confrérie en représailles à sa non-participation à la brigade formée pour “la chasse aux Peuls” dans cette zone. Dès que le fils du vieux chasseur et le vice-président des chasseurs de Monimpébougou dans le cercle de Macina ont dénoncé certaines dérives en cours de nos jours dans cette zone, ils font l’objet de toutes sortes de menaces, jusqu’à être traités jihadistes. Une attitude qui ne surprend guère le vice-président des chasseurs de Monimpébougou Siaka Coulibaly.

 

(image utilisée juste a titre d`illustration).

Pour lui, la formule de certains chasseurs de la zone est simple : “Soit tu t’associes aux autres pour combattre les Peuls dans la zone soit tu es taxé de jihadiste. Ces gens ne veulent plus voir un Peul dans la localité. Tandis que nombre de ces Peuls se sont installés avec nos arrières grands-parents”, dit-il.  “Un certain Bandjè a même investi les ondes de certaines radios nous qualifiant des jihadistes pour la simple raison que nous avons suivi seulement le conseil du Vieux enlevé à ne pas les rejoindre aux front pour la chasse aux Peuls. Je n’ai jamais manqué de respect à un chasseur j’ai juste rappelé les déontologies de la chasse”, se défend le vice-président de la confrérie des chasseurs de Monimpébougou.

Même son de cloche chez le fils de l’octogénaire enlevé aussi qualifié de tous les noms d’oiseaux. A l’en croire, ce sont allégations pour les dévier de leur combat, sinon, assure-t-il,  tous les chasseurs de la zone peuvent témoigner qu’il a pris part à leurs côtés à plusieurs combats pour  la recherches de bétails.

En tout cas les deux intervenants sont unanimes pour dire qu’il est temps que les autorités interviennent dans cette zone pour baisser la tension et prôner la réconciliation entre les communautés. “Des ministres et le président de la Haute cour de justice ont fait un tour dans la zone pour faire baisser la tension, malgré tout la haine persiste. A ce rythme, on risque de ne pas avoir un Peul dans cette zone”, soutient le fils du vieillard enlevé.

Il faut rappeler que cela fait environ près de deux mois que Bokary Maba Coulibaly a été enlevé au vu et su de tous les membres de sa famille et conduit vers une destination inconnue par des membres de sa confrérie. Son jeune frère, parti à sa recherche, n’a pas donné signe de vie depuis plus de quatre semaines et les recherches sont toujours en cours pour les retrouver.

                             Kassoum Théra

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebFaits divers
Près de deux mois après son enlèvement par des membres de sa confrérie, les recherches sont toujours en cours pour retrouver un chasseur octogénaire. Dans une de nos précédentes parutions, nous vous révélions que Bokary Maba Coulibaly, un vieux chasseur âgé d’environ 80 ans, aurait été enlevé par des membres...