Le nouveau centre islamique divise les fidèles musulmans de la localité. Inauguré vendredi 18 janvier dernier, certains contestent l’imam désigné au motif qu’il n’est pas natif du quartier. Des concertations sont en cours pour une sortie de crise.

 

Source: studiotamani

MaliwebFaits divers
Le nouveau centre islamique divise les fidèles musulmans de la localité. Inauguré vendredi 18 janvier dernier, certains contestent l’imam désigné au motif qu’il n’est pas natif du quartier. Des concertations sont en cours pour une sortie de crise.   Source: studiotamani