L’enquête sur la vidéo du viol d’une jeune fille, diffusée sur les réseaux sociaux a connu une évolution rapide.

La victime accompagnée de sa mère, a porté plainte hier mercredi à la Brigade d’investigation judiciaire. Sur la base des informations qu’elle a fournies, la police a capturé hier dans la nuit les 4 violeurs. Leur arrestation a eu lieu à Sotuba un quartier périphérique de Bamako.

Cette « horrible scène » filmée à visages découverts a choqué de nombreux maliens. Les associations de défense des droits des femmes qui se sont offusquées au moment des faits demandent aux autorités judiciaires une punition « exemplaire » qui va au delà de 5 ans prévue par la loi à fin de dissuader la répétition de ce crime.

Des sources sécuritaires annoncent également l’arrestation des auteurs d’un autre cas de viol à Bamako. Cet incident s’est déroulé hier mercredi au quartier hippodrome. A cela s’ajoute l’arrestation du vieil homme de 70 ans, après avoir commis des attouchements sexuels sur une mineure de 3 ans.

La brigade d’investigation annonce l’arrestation de six jeunes dont une fille qui ont diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo à caractère pornographique.

Pour les responsables de l’Association malienne de défense des droits de l’homme cet « acte horrible et barbare d’une autre époque » est contraire à la culture malienne. Selon eux la multiplication des cas viols est une conséquence directe de l’impunité et du manque de volonté politique de sévir contre les auteurs des crimes graves.

 

Source: senegaldirect

MaliwebFaits diversMaliweb Malijet Maliactu
L’enquête sur la vidéo du viol d’une jeune fille, diffusée sur les réseaux sociaux a connu une évolution rapide. La victime accompagnée de sa mère, a porté plainte hier mercredi à la Brigade d’investigation judiciaire. Sur la base des informations qu’elle a fournies, la police a capturé hier dans la...