Face à la diffusion récurrente, dans un dessein inavoué, des fausses vidéos virulentes et attentatoires au moral des forces armées maliennes sur le front contre les terroristes, la Direction de l’information et des relations publiques de l’armée (DIRPA) a organisé, le vendredi dernier, un point de presse pour non seulement condamner vivement lesdits agissements et taper du poing sur la table.

Ce point de presse était animé par le colonel-major Diarran Koné, Directeur de l’information et des relations publiques de l’armée. Une occasion mise à profit pour dénoncer la gravité de ces actes, qui à ses dires, n’ont d’autres fins que de démoraliser la troupe, semer la discorde au sein de l’opinion.

Selon le colonel major Diarran Koné, ce sont de fausses images qui sont diffusées sur les réseaux sociaux, à travers lesquelles, on distingue des hommes armés, présentés comme des militaires maliens, qui sont en train de subir des traitements violents et inhumains.

« Ces vidéos tronquées sont de nature à saper le moral des soldats engagés sur le front. Toute chose qui est inacceptable », soutient le directeur de l’information et des relations publiques de l’armée qui condamne vivement ces agissements.

Par ailleurs, souligne le responsable de la communication de l’armée, ces images malsaines datent depuis longtemps : « ces images sont réutilisées aux fins de propagande par les terroristes ou leurs supports ».

Pour le colonel-major Koné, le moment est bien choisi par l’adversaire. En effet, « les auteurs sachant que les FAMas ont depuis repris l’offensive avec des succès notables dans toutes leurs zones d’intervention » s’appliquent à œuvrer sur le champ de la psyché, a-t-il fait remarquer.

Face à cet autre combat contre le terrorisme, qui se joue surtout sur le mental à travers les canaux de communications, notamment les réseaux sociaux, la presse a un rôle imminent à jouer dans la censure de ces vidéos.

« Les spécialistes de la communication de guerre au sein de la DIRPA l’ont compris. Ils invitent par conséquent certains médias qui s’adonnent à la divulgation et aux partages de ces vidéos infondées, à plus de professionnalisme. Le rôle des hommes de media est crucial dans cette lutte », a fait savoir le DIRPA.

Estimant que la situation ne peut, néanmoins perdurer, le colonel major Diarra Koné a insisté sur le rôle subséquent de chaque malien, particulièrement les hommes de media, dans la diffusion d’images qui sont loin de servir nos braves FAMas, engagées contre le terrorisme.

Par ailleurs, le colonel major Diarra Koné a profité de l’occasion, pour rappeler et vivement saluer la bravoure et le professionnalisme des Forces armées maliennes de défense et de sécurités qui au quotidien se battent sur le terrain contre un ennemi invisible dans un contexte difficile, et respectent les droits de l’homme en matière de guerre, soit-elle asymétrique.

Ousmane Tangara

Source: bamakonews

MaliwebSociété
Face à la diffusion récurrente, dans un dessein inavoué, des fausses vidéos virulentes et attentatoires au moral des forces armées maliennes sur le front contre les terroristes, la Direction de l’information et des relations publiques de l’armée (DIRPA) a organisé, le vendredi dernier, un point de presse pour non...