La cérémonie de clôture du projet GAVI OSC a été organisée vendredi 28 septembre, à Torokorobougou, par la Fédération nationale des associations de santé communautaire «Fenascom». Avec comme thème : «rôle et responsabilité de la plateforme Fenascom des OSC pour l’accès et l’équité aux vaccins et de la vaccination».

Le projet GAVI OSC a été lancé en 2013 avec une subvention globale pour appuyer la participation de la société civile dans le renforcement des systèmes de santé et de vaccination. Pour une gestion efficace et efficiente, le Catholic Relief services «CRS» a été nommé comme gestionnaire global de cette subvention, a établi de nouvelles plateformes à travers 19 pays, et a renforcé des plateformes existantes dans 4 pays africains.

Selon Yaya Zan Konaré, président de la Fenascom, «parmi les 19 pays africains membres du projet GAVI, la Fenascom a été retenue en tant que sous-récipiendaire partenaire de mise en œuvre pour le projet et pour être aussi la facilitatrice de l’organisation de la plateforme des OSC pour l’immunisation».

À ce jour, les 1463 membres de la Fenascom, les fédérations au niveau régional «Ferscom», du district de Bamako «Felascom» et communautaire «ASACO», font partie de la plateforme des 19 pays africains. En  plus, il y a les associations d’ONG qui sont devenues membres et qui évoluent dans la vaccination ou la santé communautaire. Le Mali a remporté 2 trophées de gestion et de bons rapports avec son gouvernement, a indiqué M. Konaré, président de la Fenascom.

La plateforme a sa propre charte, son plan stratégique, son plan de mobilisation des ressources, son plan de plaidoyer et son plan de communication, pour faire avancer l’équité et l’accès à la vaccination au Mali, grâce à l’accompagnement du CRS, a affirmé le Dr. Boubacar Traoré, chef de la section de l’immunisation par intérim. Il a fait remarquer que, de 2013 à 2018, les plateformes des OSC ont été renforcées pour promouvoir l’immunisation et le renforcement des systèmes de santé.

Au fil des années, les plateformes des OSC ont été reconnues comme partenaires clés du gouvernement pour l’établissement d’une couverture sanitaire adéquate. Actuellement, la Fenascom met en œuvre le projet RSSII en partenariat avec le gouvernement dans les zones du nord. Ceci démontre à suffisance la confiance entre le gouvernement et la Fenascom et l’importance qu’il accorde à la société civile dans la vaccination.

Cette évaluation de son appui à la société civile depuis 2013 se fait dans le but de concevoir une nouvelle approche pour la prochaine période. GAVI reconnaît que les OSC restent les acteurs stratégiquement indispensables pour atteindre les populations difficiles d’accès, créer la demande et faire le plaidoyer dans le cadre de la vaccination.

Ousmane DIAKITE

Soleil Hebdo

MaliwebSociété
La cérémonie de clôture du projet GAVI OSC a été organisée vendredi 28 septembre, à Torokorobougou, par la Fédération nationale des associations de santé communautaire «Fenascom». Avec comme thème : «rôle et responsabilité de la plateforme Fenascom des OSC pour l’accès et l’équité aux vaccins et de la vaccination». Le projet...