Toujours dans le cadre de la commémoration du soixantième anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale, l’arrondissement de Niéna était à l’honneur ce Mardi 22 Septembre 2020. Une course cycliste a meublé cette fête sous la présidence du sous-préfet M Badra Alou Keita, à ses côtés le maire M. Seriba Diallo, les chefs de services techniques, les ressortissants du Ganadougou et le PDG du groupe Wassa mining SARL M Salifou Traoré parrain de l’événement.

 

Pendant que d’autres localités ont choisi d’autres activités sportives pour commémorer le 60ème anniversaire de notre pays, le Ganadougou à travers Niéna, N’Tiola, Blédio pour ne citer que ces quelques localités, a préféré choisir son sport roi pour célébrer cette fête par le vélo. En fait le vélo représente un tout dans le Ganadougou, il est non seulement un moyen de transport, mais également un luxe.

Cette course a été très belle, mouvementée. Déjà au 2ème Tour du circuit un groupe de 4 coureurs s’échappent : Yaya Diallo, Sidiki Diarra, Seydou Djiré et Kassim Sanogo. Pendant qu’on pensait que c’était la bonne échappée, ils ont été repris et le peloton s’est groupé pour le 2ème sprint intermédiaire enlevé par Tiemoko Diallo, celui-là même qui avait enlevé le premier sprint intermédiaire qui était prévu à la fin du premier tour. Quant au cycliste Drissa Bamba, il a eu une panne en amont. Grâce à son courage, il s’est battu pour retrouver le peloton plus tard, ensuite il gagne le 3ème sprint intermédiaire.Au Ganadougou le vélo c’est comme le football au Brésil. Et cet attachement au vélo s’explique par l’émigration des vieux vers d’autre pays de la sous-région. À leur retour chaque voyageur achetait un vélo. Une course de vélo était organisée lors des fêtes traditionnelles par ci et par là pour créer la communion, l’entente et la solidarité entre les générations. Quand une course cycliste se déroule dans le Ganadougou, tout s’arrête. Dans les familles, les « grins », à l’école ou encore sur les lieux de travail, tout le monde se concentre sur le sujet. Pour cette course ils étaient au total 21 cyclistes   sur une distance de 100km sur circuit ouvert de 10 km avec trois sprints intermédiaires.

Au niveau du 7ème Tour du circuit le jeune Tiemoko Diallo remporte le 4ème sprint intermédiaire dont le passage était devant la tribune. Au 9ème Tour Sidiki Diarra victime d’une chute, alors le jeune Yaya Diallo profite de cette chute pour échapper et parvient à rattraper les deux hommes en tête au passage devant la tribune au 10ème et dernier Tour du circuit. A l’arrivée le champion du Mali se classe premier devant Drissa Bamba, son coéquipier qui se classe 2ème (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 24 SEPTEMBRE 2020

Alpha C. SOW

NOUVEL HORIZON

MaliwebSociété
Toujours dans le cadre de la commémoration du soixantième anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale, l’arrondissement de Niéna était à l’honneur ce Mardi 22 Septembre 2020. Une course cycliste a meublé cette fête sous la présidence du sous-préfet M Badra Alou Keita, à ses côtés...