Nous le savons par nos sources que pour la célébration de la fête de l’armée demain 20 janvier 2019, 140 boeufs auraient été offerts hier vendredi, 18 janvier 2019 par le chef d’état-major des armées, le général de Division Bemba Moussa Keita au nom du président de la République aux forces armées du Mali. Une quarantaine de bœufs seraient destinés pour les unités de Bamako.

Nos sources sur place nous avaient indiqué que l’abattage des boeufs avait commencé dans les casernes de la garde nationale devant plusieurs chefs militaires mais aussi  l’imam de la mosquée du camp de garde, tout cela devant les caméras des agents de la sécurité militaire.

L’équipe de permanence de la sécurité militaire aurait passé dans les différentes casernes de Bamako pour constater l’effectivité des abattages des boeufs. Selon plusieurs sources sécuritaires, contrairement aux autres années de la période du régime d’IBK, plusieurs chefs militaires refuseraient de prendre leurs parts de viande de cette année. Mais d’autres que nous avons pu joindre saluent le geste à sa juste valeur.

Figaro Mali

MaliwebSociété
Nous le savons par nos sources que pour la célébration de la fête de l’armée demain 20 janvier 2019, 140 boeufs auraient été offerts hier vendredi, 18 janvier 2019 par le chef d’état-major des armées, le général de Division Bemba Moussa Keita au nom du président de la République...