Le Mali, à l’instar de la communauté internationale, a fêté le vendredi 1er mai, la journée internationale du travail. Pour joindre l’utile à l’agréable, l’ONG Femmes battues a organisé une journée de solidarité avec les femmes démunies de Bamako et environnant, à travers une remise de don aux femmes démunies de la capitale et son environnant, un déjeuner populaire ainsi que des consultations gratuites et des dons de médicaments à l’endroit des femmes.

La cérémonie s’est déroulée au siège de l’ONG sis à Hamdallaye,  en présence  des autorités politico-administratives de la Commune IV, les chefs de quartiers, les leaders religieux, le personnel de l’ONG  et  une foule immense venue un peu partout du district de Bamako, Kati et de la commune du Mandé.

Dans son discours, le coordinateur général de l’ONG, Yaya Karembé, a, d’abord, rendu grâce à Dieu  et souhaité la bienvenue à tout le monde. Ensuite il a évoqué le rôle combien important de la femme dans la société : «  La femme est à l »humanité ce qu »est le carburant au moteur. Elle donne vie, assiste le mari et l’enfant, prépare pour eux, agrémente les nuits de Monsieur pendant que les siennes sont tourmentées par les cris des enfants… », a – t-il laissé entendre.  Développant toujours le rôle de la femme dans la société, le coordinateur général de l’ONG Femmes battues fera savoir que la femme est au début et doit être à la fin du développement  pour bénéficier des produits de son travail, mais hélas ! C’est pourquoi les responsables de l’ONG Femmes battues se sont érigés en défenseurs infatigables  des causes de la femme malienne : «  Femmes du Mali, vous trouverez en nous  un défenseur acharné  de votre cause et en l’ONG femmes battues,  un outil précieux  votre épanouissement tous azimuts ! », a –t-il indiqué.

Ainsi,  en cette veille du mois de carême, en ce jour anniversaire de la fête du travail et ces moments sacrés du Radjab, moments  de dévotion, de solidarité et de piété par excellence, l’ONG Femmes battues a respecté la tradition , en procédant  à une remise de dons à des femmes démunies, à des consultations médicales gratuites avec don de médicaments et un repas populaire.

Avec un montant total de 14.720.000F CFA, les dons sont constitués de riz, de mil, de maïs, de sucre en poudre de savons, de pâtes de tomates, de pâte alimentaire et de sel, pour  160 femmes bénéficiaires .

Les bénéficiaires, à travers leur porte- parole, se son dit heureux de ce geste combien important de l’ONG Femmes Battues. Ils n’ont pas de plus manqué d’éloge à l’endroit du coordinateur général Yaya Karembé et ont souhaité que la donation puisse s’étendre à d’autres localités du Mali,  autres que Bamako et son environnant.

Vivement la prochaine édition !

Moussa Diarra

 

Source: La Révélation

Vida vidaSociété
Le Mali, à l’instar de la communauté internationale, a fêté le vendredi 1er mai, la journée internationale du travail. Pour joindre l’utile à l’agréable, l’ONG Femmes battues a organisé une journée de solidarité avec les femmes démunies de Bamako et environnant, à travers une remise de don aux femmes...