Notre pays a frôlé une guerre civile, vendredi 03 septembre 2021, avec le mandat de dépôt délivré par la justice contre le patron de la Force spéciale anti-terroriste (FORSAT-police), le commandant Oumar Samaké et écroué à la Maison centrale d’arrêt (MCA) de Bamako. Sur douze (12) syndicats de la police sept (07) auraient pris part à une marche de protestation du Groupement mobile de sécurité (GMS) à la MACA. «Plus jamais ça» scandaient certains marcheurs.

Pour les amateurs, on se croirait à une démonstration de Django dans un film western, mais pour les professionnels, on a cru à un début d’une guerre civile dont l’assaut a été donné par la police devant la prison centrale de Bamako par des tirs de sommation, un lieu stratégique où se côtoient malfrats, gangsters, criminels, voleurs. N’eut été la concentration des surveillants de prison, imaginez la scène !

Bamako aurait basculé dans un bain de sang parce que les policiers pointent un doigt accusateur sur le pouvoir en place à Bamako qui serait parmi les donneurs d’ordre, en 2020. Cet imbroglio entre policier et juges est loin d’être clos. La police assure les enquêtes et mène des investigations sur tout le territoire. Elle tient des Procès-verbaux (PV). La police malienne (policiers) possède des rapports d’enquêtes de détournement de fonds ou de vie privée de certains magistrats et hauts fonctionnaires du pays. Sans la police, le magistrat mène difficilement sa mission. Lorsque le gouvernement dit que l’acte des policiers est condamnable, cela cache quelque chose et l’incident n’est pas clos.

Garde nationale: Félix Théra a escroqué 5 millions 300 000 F CFA sur un étudiant

Cela fait plus d’une année que le jeune étudiant Famanta court derrière le garde à la retraite Félix Théra pour lui rembourser ses fonds d’un montant de 5 millions 300 000 F CFA. Impossible de mettre la main sur l’indélicat garde qui serait sous bonne protection de certains porteurs d’uniforme. L’adjudant chef à la retraite, Félix Théra, n’a pas bonne presse, selon plusieurs soldats interrogés par nos soins.

Récemment, il affirme n’avoir jamais empoché les 5 millions 300 000 FCFA de Famanta. L’argent devait servir à l’inscription du jeune Famanta dans une université au Canada.

USA-France-Afghanistan, Droit de l’homme ?

Sous le vocable Droit de l’homme (femme, enfant), la France accorde l’asile à des terroristes Afghans. Alors que de l’autre côté, en Afrique, elle refuse le visa aux Africains qui y vont pour travailler et faire bouillir la marmite dans leur famille restée en Afrique. Les USA aussi ont affrété des vols de Kaboul à New York pour, disent-ils, transporter des compatriotes américains. Du pur bluff ! Quand on sait que ce sont ces deux (02) pays USA, France qui seraient à la base du terrorisme dans le monde. Ces jeunes enfants Afghans, une fois majeure, ne tarderont pas à se manifester à travers le monde.

Source : L’Inter De Bamako

MaliwebSociété
Notre pays a frôlé une guerre civile, vendredi 03 septembre 2021, avec le mandat de dépôt délivré par la justice contre le patron de la Force spéciale anti-terroriste (FORSAT-police), le commandant Oumar Samaké et écroué à la Maison centrale d’arrêt (MCA) de Bamako. Sur douze (12) syndicats de la...