Longtemps monté contre le gouvernement, le président du haut conseil islamique, Mahmoud Dicko, a enfin trouvé un motif pour demander le départ de l’actuel premier ministre et son équipe.

Ce que le président du Haut conseil islamique reproche au premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga, c’est d’avoir déclaré à l’Assemblée nationale le 7 janvier dernier que son gouvernement ‘‘n’est pas responsable’’ de la situation sécuritaire au centre du pays : ‘‘Qu’est ce qu’on cherche encore quand les premiers responsables disent qu’ils ne sont responsables de rien et qu’ils ne se reprochent rien ?’’, a déclaré l’imam Dicko lors de la journée dite de ‘‘colère’’ de l’association peule Tabital Pulaaku, le samedi 26 janvier, au Palais de la Culture à laquelle l’imam a été invité pour faire des bénédictions.

‘‘Je suis ici aujourd’hui pour faire la Fatiya et non de faire le meeting sinon j’allais trouver les mots justes pour dire à ce gouvernement ce qu’on doit lui dire’’ déclare l’imam Dicko sous cette tribune. Du coup, il appelle les responsables de demander au président de la République à démettre le gouvernement : ‘‘J’aurais souhaité que mon frère Abdoul Aziz Diallo demande au président de la République de démettre ce gouvernement’’. a-t-il dit. Abdoul Aziz Diallo est le président de l’association Tabital Pulaaku, initiatrice de la rencontre.

Djibi Samaké

LA SIRENE

MaliwebSociété
Longtemps monté contre le gouvernement, le président du haut conseil islamique, Mahmoud Dicko, a enfin trouvé un motif pour demander le départ de l’actuel premier ministre et son équipe. Ce que le président du Haut conseil islamique reproche au premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga, c’est d’avoir déclaré à l’Assemblée nationale...