Tout semblait indiquer que le front social n’allait pas se taire si facilement après les nombreuses alertes émises par les enseignants depuis des mois.

Après l’echec des négociations entre le gouvernement et cette plateforme de syndicats de la Synergie de l’éducation, le constat est que ce lundi 16 décembre 2019, une grève des 120heures (05 jours ), avec rétention des notes des enseignants affiliés aux syndicats, a été lancée.

La grève, selon des premières vérifications, est suivie à presque 100% dans le pays. Selon des sources scolaires, plusieurs établissements privés avaient déjà anticipé en organisant les examens du premier trimestre. La raison était d’échapper à cette grève qu’ils sentaient venir.

Il faut aussi rappeler que cette grève aura pour conséquence la non effectivité des examens du premier trimestre dans les établissements publics concernés.

SourceFigaro du Mali

MaliwebSociété
Tout semblait indiquer que le front social n’allait pas se taire si facilement après les nombreuses alertes émises par les enseignants depuis des mois. Après l'echec des négociations entre le gouvernement et cette plateforme de syndicats de la Synergie de l'éducation, le constat est que ce lundi 16 décembre 2019,...