Le Centre de formation moderne en informatique et langues (CFMIL) de Niamakoro (en CVI du District de Bamako) a lancé, le vendredi 15 mars 2019 dans ses locaux, son programme de formation en informatique de 100 albinos, qui avait pour le thème central: «Les TIC au service de l’insertion professionnelle des jeunes». L’objectif de ce programme est d’assurer l’insertion socioprofessionnelle des enfants atteints d’albinisme.

Placée sous le patronage de Mme Aminata SAMAKE, directrice exécutive de la Fondation SOS Albinos, la cérémonie de lancement s’est déroulée en présence de Mme Assetou DIALLO, représentante de la Fondation Salif KEITA, de Djeba Boureima COULIBALY, directeur du CFMI.

Selon son directeur, le Centre de formation moderne en informatique et langues (CFMIL) de Niamakoro est un espace propice pour la formation des jeunes et des professionnels.

En effet, a-t-il précisé, à ce jour, le Centre a formé plus de 100 personnes en informatique, et en langues étrangères comme le Français, l’Anglais, et l’Arabe, l’Allemand.

«Nous avons comme mission, la formation des jeunes pour leur insertion socioéconomique», a-t-il dit.

Pour ce qui concerne la formation proprement dite, M. COULIBALY a fait savoir qu’elle a pour objectif d’initier 100 jeunes filles et garçons atteints d’albinisme en informatique dans un bref délai.

En outre, au regard des contraintes que ces derniers sont confrontés dans notre pays et pour mieux les aider à faire face à ces maux, et mieux soutenir ces albinos pour leur renforcement en informatique, le CFMIL, en collaboration avec les regroupements de personnes atteintes d’albinisme au Mali, s’est engagé à organise cette formation à l’intention des jeunes albinos de Bamako.

« L’initiative vise l’amélioration de la pratique du numérique par ces jeunes albinos, dans la valorisation de leurs compétences afin de faciliter leur insertion dans la vie professionnelle», a conclu le directeur du CFMIL.

Quant à Mme SAMAKE, elle s’est réjouie de cette initiative. «Ces personnes si particulières par la couleur de leur peau, sont des personnes normales sur d’autres plans. Elles peuvent étudier et exceller dans tous les domaines. Je suis optimiste. Les albinos s’assument de plus en plus. Beaucoup sont maintenant fiers de ce qu’ils sont. C’est un point très positif. Nous devons assumer notre devoir de les accompagner au quotidien», a-t-elle dit, avant d’inviter les autres personnes physiques à suivre l’exemple du CFMIL.

Pour sa part, Mme Assétou DIALLO, la représentant de la Fondation Salif KEITA a rassuré le directeur du CFMIL de sa constante disponibilité à soutenir des actions en faveur des albinos.

Signalons que la présente formation est placée sous le haut parrainage de Moussa KONDO, Directeur Pays d’Accountabilty Lab Mali. Elle est aussi appuyée par la Fondation Salif KEITA, SOS Albinos, Orange Mali, Accountability Mali, Expert’Lab Mali, Nasourou Electronique, Eau Irène, Jus Planète.

PAR CHRISTELLE KONE

Source: info-matin

MaliwebSociété
Le Centre de formation moderne en informatique et langues (CFMIL) de Niamakoro (en CVI du District de Bamako) a lancé, le vendredi 15 mars 2019 dans ses locaux, son programme de formation en informatique de 100 albinos, qui avait pour le thème central: «Les TIC au service de l’insertion...