Pour celui qui connaît le Mali, des directeurs relevés de leurs postes ont ce caractère fâcheux d’antidater des documents, avant la passation de service.

La question qu’on se pose,  pourquoi antidater des documents avant de passer le service à son successeur? Est-ce  pour nommer ses proches, neveux, cousins à des postes de responsabilité au sein du service ou pour  donner des marchés à leurs commerçants ? Il y’a de ces directions comme l’Institut national de prévoyance sociale qui ont des budgets colossaux destinés à des marchés publics pour le bon fonctionnement du service.

Alors si des soupçons pèsent sur quelques-uns de ces  commis de l’État pour être à la base de documents antidatés après avoir étés relevés, est-ce que c’est pour octroyer des marchés à leurs amis commerçants pour avoir des retombées financières?

Des  sources proches de la structure  nous rapportent que l’ex directeur Général de l’INPS, Brehima Noumoussa Diallo, aurait antidaté des documents afin de bien placer certains de ses proches. Ces mêmes sources nous affirment que des marchés antidatés ont été proposés  à des commerçants.

Les autorités doivent prendre des mesures,  même des vérifications,  afin d’arrêter ces documents antidatés pour le bon fonctionnement et la survie même de l’INPS.

La Rédaction

Le Pays

MaliwebSociété
Pour celui qui connaît le Mali, des directeurs relevés de leurs postes ont ce caractère fâcheux d’antidater des documents, avant la passation de service. La question qu’on se pose,  pourquoi antidater des documents avant de passer le service à son successeur? Est-ce  pour nommer ses proches, neveux, cousins à des...