Incarcéré depuis bientôt deux ans dans l’affaire dite des ristournes des cotonculteurs, Bakary Togola comparaitra au cours de la prochaine session de la Cour d’assises pour être enfin fixé sur son sort. C’est du moins ce que rapportent des sources proches du dossier.  

L’information a circulé comme une trainée de poudre dans les ‘’grins’’ et les salons feutrés de la capitale. En effet, l’ancien président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam) sera jugé lors de la prochaine session de la Cour d’assises. Aussitôt la nouvelle tombée, les amis et sympathisants du puissant agriculteur sont montés au créneau pour tenter de nier l’information. L’on se rappelle que tous les coaccusés de l’homme dans la même affaire ont été libérés contre le paiement de 5 millions de F CFA par personne. Pour le principal accusé qu’est M. Togola, le juge d’instruction aurait demandé le paiement d’une caution de plus de 3 milliards de  F CFA  pour sa mise en liberté provisoire. Ses avocats avaient demandé à la justice de revoir le montant à la baisse car, leur client n’aurait pas autant d’argent. Si cette affaire n’est pas encore terminée, des informations annoncent la comparution prochaine de Bakary Togola devant la Cour d’assises. A ce sujet, ses partisans affirment être confiants, car avant lui, beaucoup d’hommes ont comparu en assises et ont fini par être acquittés. Ils espèrent que cela soit le cas pour M. Togola. Pour eux, il y a de fortes chances que les informations contenues dans « l’arrêt de renvoi » puissent tomber à l’eau avec le versement des pièces justificatives qui manquaient au dossier initial. Ce qui permettrait de mieux justifier les dépenses relatives aux ristournes pour lesquelles il est incarcéré. Du moins, c’est le vœu de ses thuriféraires qui espèrent le voir très bientôt lavé de tous les chefs d’accusation.

A suivre.

Hamadoun MAHAMANE

Source: Azalaï Express
MaliwebJustice
Incarcéré depuis bientôt deux ans dans l’affaire dite des ristournes des cotonculteurs, Bakary Togola comparaitra au cours de la prochaine session de la Cour d’assises pour être enfin fixé sur son sort. C’est du moins ce que rapportent des sources proches du dossier.   L’information a circulé comme une trainée...