Mardi 3 décembre 2019, notre confrère, le directeur de publication du journal ‘’Le Toguna’’, Seyni T Kassambara, répondait à la plainte d’un Libano-Ghanéen, Hassan Zein. C’était devant le tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako.

Suite à la publication d’un article dudit journal, le Libano-Ghanéen a porté plainte contre ce directeur de publication « pour diffamation ». Ce premier procès opposant le journaliste Seyni T Kassambara au requérant Hassan Zein a eu lieu le 3 décembre 2019. La presse dans son ensemble n’a ménagé aucun effort pour se mobiliser aux côtés du directeur de publication de l’hebdomadaire ‘’Le Toguna’’.

Juste après les échanges tenus entre les avocats des deux camps, voire des propositions du montant de la consignation, les unes contre les autres, le tribunal a décidé de retenir 50.000F comme caution.

Les débats sur le fond ont été prévus pour le 31 de ce mois. Notons que cette plainte fait suite à la parution d’un article du journal ‘’Le Toguna’’. Lequel avait accusé M. Hassan Zein « d’opérer en mèche avec les réseaux terroristes de blanchiment de capitaux et de vente de drogue » sur le territoire ghanéen.

M. Diarra

 

LE PAYS
MaliwebJustice
Mardi 3 décembre 2019, notre confrère, le directeur de publication du journal ‘’Le Toguna’’, Seyni T Kassambara, répondait à la plainte d’un Libano-Ghanéen, Hassan Zein. C’était devant le tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako. Suite à la publication d’un article dudit journal, le Libano-Ghanéen...