Un nouveau mouvement voit le jour à Kita : le Collectif pour Bako (COB). Un mouvement qui se donne pour ambition, l’émergence de la localité de Kita, située derrière le fleuve Bakoye. Le bureau exécutif du mouvement a été mis en place, dimanche 18 octobre 2020, à l’École normale supérieure (ENSUP) de Bamako.

Les ressortissants de Bagnagadougou, Gangaran, Gadougou, Koulou et Boké, regroupant les 8 communes du cercle de Kita, ont décidé de s’unir dans un vaste mouvement dénommé « Collectif pour Bako », COB. Selon le président du nouveau mouvement, Mary Dembélé, l’objectif visé par la création de ce Collectif est de voir « un Bako émergent » dans le cercle de Kita. Toutefois, il précise qu’« aucune commune n’a été mise à l’écart. Tout le monde y est représenté », nous a indiqué le président du Collectif.

Composé de huit membres, le bureau exécutif du Collectif a été mis en place à l’École normale supérieure (ENSUP) de Bamako, dimanche 18 octobre 2020. Selon la liste qui nous est parvenue, la présidence du bureau est assurée par Mary Dembélé, un ressortissant de la commune de Tambaga. Quant au poste de vice-présidence, il est assuré par Mody Camara, un habitant de la commune de SagabaryGadougou 1. Le secrétariat général est assuré par SétiguiDembélé, de la commune de Kobiry. Famory Dembélé, ressortissant de la commune de Kokofata, se retrouve avec le poste de secrétaire aux questions politiques et juridiques. Son 1er adjoint est BougaryKiabou, de la commune de Koulou. SagabaryGadougou

Dans ce bureau exécutif, les questions environnementales sont à la charge de Bourama Dembélé de la commune de Niantanso. Quant à l’organisation et la mobilisation, c’est ToumanibaKamissoko, de la commune de Gadougou 2, qui est en charge de ce poste. Enfin, le chargé à la communication et des médias sociaux du Collectif est KibiliDemba Dembélé.

Après la mise en place du bureau exécutif, M. Mary Dembélé a demandé à tous les ressortissants de Kita et ses environs ainsi qu’à tout le Mali d’accompagner ce bureau pour la réussite de ses actions en faveur du développement de Bako voire de tout le cercle de Kita. A l’en croire, des bureaux locaux verront le jour dans la ville de Kita, dans les communes ainsi que dans chaque village, dans les prochains jours.

En attendant, le président du COB estime qu’il n’y a plus de temps à perdre. Le nouveau bureau va se mettre au travail hic et nunc, a-t-il fait comprendre.

Selon nos informations, la population de cette zone de Kita, située derrière le fleuve Bakoye, qui réunit plus de 40 000 électeurs, est juste utilisée comme du bétail électoral. C’est ce qui expliquerait d’ailleurs la mise en place de ce Collectif qui entend mener une lutte de Titan pour changer ce statu quo. Son objectif reste tout de même le développement de cette localité de Kita et par ricochet de tout le cercle.

FousseniTogola

Source: Le Pays-Mali

MaliwebSociété
Un nouveau mouvement voit le jour à Kita : le Collectif pour Bako (COB). Un mouvement qui se donne pour ambition, l’émergence de la localité de Kita, située derrière le fleuve Bakoye. Le bureau exécutif du mouvement a été mis en place, dimanche 18 octobre 2020, à l’École normale supérieure...