La mairie de la Commune urbaine de Mopti et la direction régionale de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) ont signé, en début de semaine, une convention de partenariat pour créer des opportunités d’emploi dans la collectivité, a constaté l’AMAP sur place.

La signature, à l’hôtel de ville, sous la présidence du sous-préfet central de Mopti, Issa Pléa, représentant le préfet, s’est déroulée en présence de la directrice régionale de l’ANPE, Mme Diarra Niamey Fofana, du maire de Mopti, Issa Kansaye, et ses proches collaborateurs, le directeur général de l’Agence de développement régional (ADR) de Mopti, Amadou Waïgalo, et des notabilités de la ville.

Intervenant, le maire de la Commune urbaine de Mopti, s’est réjoui de ce jour heureux pour sa ville. Selon Issa Kansaye,  dans un environnement difficile où tout est urgent et prioritaire, seule une synergie d’action peut conduire à engranger des résultats tangibles, surtout dans le domaine de la création d’emplois. « Cet axe doit être au cœur des préoccupations, quant on veut réduire la précarité des ménages, mettre un terme à l’exode, à l’émigration clandestine, à la radicalisation et l’extrémisme violent » a souligné Issa Kansaye. 

Situant l’évènement dans son contexte, la directrice régionale de l’ANPE, Mme Diarra Niamey Fofana, a, aussi, rappelé la nécessité pour les différents acteurs de se mettre ensemble pour former une masse, afin d’être plus fort face au développement. Elle a indiqué que cette convention de partenariat « a pour objet de renforcer la collaboration entre sa structure et la mairie, les échanges d’informations et la mise œuvre des actions communes, en matière de création d’opportunités d’emplois en faveur des jeunes et des groupes vulnérables de la collectivité ».

Elle a ajouté que l’ANPE mettra à la disposition de la mairie son expertise pour soutenir les démarches et projets, mener des actions ciblées intégrant les stratégies locales cohérentes, en matière d’emploi et de formation professionnelle.

Dans son discours, le représentant du préfet a indiqué que le Mali, en optant pour la décentralisation, a choisi de réformer en profondeur ces institutions, pour donner aux autorités locales un rôle central dans la prise en charge des questions de développement à la base dont l’emploi et de formation professionnelle, parmi les 19 compétences transférées aux collectivités.

Il a salué l’initiative des deux structures et les a engagées « au respect strict des termes de la convention, afin d’inspirer d’autres collectivités au profit et dans l’intérêt des populations ».

DC/MD 

AMAP

MaliwebSociété
La mairie de la Commune urbaine de Mopti et la direction régionale de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) ont signé, en début de semaine, une convention de partenariat pour créer des opportunités d’emploi dans la collectivité, a constaté l’AMAP sur place. La signature, à l’hôtel de ville, sous la présidence...