Le journal ‘’Le Point’’ a été cité à comparaître au Tribunal de la Commune IV suite aux révélations fracassantes parues dans nos colonnes. Ajournée pendant 24 h, l’affaire aura une suite dans plus d’un mois donnant l’occasion à notre rédaction de justifier les différentes actions illicites du DG de la PPM.

Du mois de novembre à décembre 2018, plusieurs de nos dossiers portaient sur la PPM. La gestion calamiteuse de son DG Moussa Sanogo avec pièces justificatives à l’appui a été étalée. Dans la foulée du nouvel an, précisément le mercredi 2 janvier, ses avocats nous ont remis une citation pour un procès le mardi 29 janvier dernier devant la chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de la Commune IV à Hamdallaye. Et le jour indiqué, Le Point s’est présenté.
Notre directeur de publication, Amadou N’djim, le confrère Bruno Segbedji, directeur de publication du journal « Mali Horizons », et Harber Maïga, directeur de publication du journal « Azalaï Express » (lui aussi cité devant le tribunal par Wassoul’Or) étaient au rendez-vous. Sans oublier ce grand nombre de journalistes sortis massivement pour nous soutenir.
Malheureusement, le face à face tant attendu n’a pas eu lieu. Les dossiers censés permettre l’ouverture des hostilités n’ont pas été retrouvés. Après plus de deux heures à les rechercher, le procureur de la Commune IV a fini par libérer les uns et les autres. Dans tous les cas, du côté des médias concernés, on se dit serein surtout au journal « Le Point » dont le directeur de publication estime être prêt pour « le combat ». Amadou N’Djim reste droit dans ses bottes et ne compte pas se faire intimider.
Il nous revient que le Dr Sanogo entend laver son honneur et mettre au pilori les confrères dans son viseur. Et dans la journée du 30 janvier, une nouvelle citation a été adressée à notre rédaction. La date choisie est le mardi 5 mars 2019 pour des explications entre les journaux convoqués à la barre et la PPM. Une affaire qui risque de faire grand bruit avec la médiatisation qui suivra et les révélations qui suivront dans la foulée.
Une chose est sûre : « Le Point » continuera sa mission d’information dans la neutralité et avancera malgré les menaces et autres intimidations !
Idrissa Kéita

Source: Le Point

MaliwebFaits diversSociété
Le journal ‘’Le Point’’ a été cité à comparaître au Tribunal de la Commune IV suite aux révélations fracassantes parues dans nos colonnes. Ajournée pendant 24 h, l’affaire aura une suite dans plus d’un mois donnant l’occasion à notre rédaction de justifier les différentes actions illicites du DG de...