“Mes chères sœurs, Mes chers frères, Mes chers Camarades,

Au terme d’un mois de dévotion et de souffrance comptant pour le Ramadan 1441 (2020), je rends grâce à Allah SWT.

Chères sœurs, chers frères, chers camarades,


Les choses n’ont pas été aisées. Vous et moi avions entamé ce mois sacré avec un handicap : l’absence de notre cher leader, l’Honorable Soumaïla CISSÉ.
Le premier jour du mois de Ramadan marquait en effet, son 30e jour d’enlèvement.

Affaiblie dans ma chair et mon âme, je me demandais par quel miracle, j’allais relever ce grand défi (le jeûne) à nous imposer par Allah SWT.

Il fallait jeûner conformément au principe du Coran. Faire des bénédictions et mener des actions sociales pour qu’Allah prenne pitié de notre cher Président, l’Honorable Soumaïla CISSÉ.

Chères sœurs, Chers frères, Chers Camarades,
Comme bon nombre de personnes, je croyais au retour de notre leader dans sa famille pour que la fête de l’Aïd soit inoubliable, mais hélas.

En aucun cas, cette non-libération de notre leader ne met en doute mon attachement à Dieu. Mieux, cela prouve qu’Allah SWT est souverain et agira au moment opportun pour sa libération.

Mes chères sœurs et frères, Mes chers Camarades,
C’est le lieu pour moi, d’implorer Allah SWT afin qu’il pardonne à tous nos disparus, famille, Camarades de lutte et compatriotes civils et militaires.

Aux malades, qu’Allah SWT les rétablisse, sans oublier notre pays dont la situation se dégrade de jour en jour. Qu’Allah réinstaure la paix et la concorde.

A toutes les personnes touchées par des propos ou autres actes de ma part, je demande pardon. Et je pardonne aussi à toutes les personnes qui m’ont fait du mal, de près ou de loin.

Mes chères sœurs, Mes chers frères, Mes chers Camarades,
En ces jours de fête, je suis de cœur avec Mme Astan Traoré CISSÉ, l’épouse de notre Président Soumaïla CISSÉ et par la même occasion, j’apporte mon soutien à toute la grande famille CISSÉ.
Nous prions Allah le Tout Puissant pour qu’il nous ramène saint et sauf notre cher leader, le président Soumaïla CISSE.
Aw Sambê Sambê.”

Koné Ramatou Adiawiakoye, présidente du Mouvement des femmes URD

MaliwebSociété
“Mes chères sœurs, Mes chers frères, Mes chers Camarades, Au terme d’un mois de dévotion et de souffrance comptant pour le Ramadan 1441 (2020), je rends grâce à Allah SWT. Chères sœurs, chers frères, chers camarades, Les choses n’ont pas été aisées. Vous et moi avions entamé ce mois sacré avec un...