L’impact négatif des prêches incontrôlées et des réseaux sociaux en question

Le radicalisme et l’extrémisme violent sont aujourd’hui deux (02) phénomènes qui constituent un danger pour la survie de l’humanité. Les pays qui en souffrent le plus sont ceux dits pauvres ou en voie de développement comme le Mali.

Si les causes du radicalisme et de l’extrémisme violent sont multiformes, l’utilisation incontrôlée des réseaux sociaux peut avoir des conséquences négatives sur l’expansion du phénomène. Le remplacement du contenu du coran par des opinions personnelles de certains prêcheurs demeurent aussi un facteur, et pas le moindre, favorisant l’enrôlement des jeunes.

Aucune définition de la radicalisation et de l’extrémisme violent ne fait l’unanimité. Selon l’organisation Living Safe Together, la radicalisation et l’extrémisme violent se définissent comme «toute forme de croyances et d’actions de personnes soutenant ou usant de la violence pour atteindre des objectifs idéologiques, religieux ou politiques».

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 16 DÉCEMBRE 2019

Par Mahamane TOURÉ

Source : Nouvel Horizon

MaliwebSociété
L’impact négatif des prêches incontrôlées et des réseaux sociaux en question Le radicalisme et l’extrémisme violent sont aujourd’hui deux (02) phénomènes qui constituent un danger pour la survie de l’humanité. Les pays qui en souffrent le plus sont ceux dits pauvres ou en voie de développement comme le Mali. Si les...