Dans le cadre de son programme d’appui à la juridiction du Mali, l’Union Européenne en collaboration avec l’ambassade du Canada, a remis jeudi 13 septembre 2018, un document de guide d’inspection des juridictions au ministère de la Justice, carde des Sceaux. La cérémonie de remise du document s’est déroulée dans les locaux du ministère de la Justice en présence du chef de cabinet dudit ministère, l’Inspecteur en chef du service judiciaire, Mahamane Alassane Maiga, ainsi que les partenaires.

L’élaboration de ce guide a été conduite par un expert consultant national, qui a bénéficié de la facilitation d’une commission d’élaboration mise en place par décision de l’inspecteur en chef des services judiciaires. Selon l’inspecteur en chef, ce dernier, ce nouveau cheminement conforme aux pertinents enseignements de l’Intosai se divise en phase planification, phase examen et phase rapport. « Vingt et un objectif de contrôle déclinés en quatre-vingt et un critère de vérification ont servi de l’âme de fond pour la nouvelle évaluation des cours et tribunaux de notre pays », dit-il. Il a félicité le consultant national, l’ancien Inspecteur en chef Dotum Traoré, aujourd’hui conseiller à la Cour Suprême du Mali et la commission qui l’a soutenu pour la qualité exceptionnelle du document proposé.
M. Maiga a aussi qualifié ce jour 13 septembre d’un grand jour pour notre pays, pour les magistrats de notre pays, pour les services de contrôle de notre pays. « C’est la toute première fois, qu’il a été esquissé un manuel de contrôle des juridictions, que nous avons convenu d’appeler le « Guide de l’inspecteur » instrument désormais à la disposition des inspecteurs des services judiciaires aux fins d’harmoniser les procédures de vérification, les rendre modernes et conformes aux schémas de vérification », a-t-il martelé.
A entendre les acteurs, la mise en œuvre de ce guide sera de la responsabilité première des inspecteurs des services judiciaires qui se doivent de l’appliquer sans état d’âme avec rigueur et professionnalisme. Il sera de même pour les magistrats du contrôle interne (Premiers présidents, Procureur généraux et président des chambres d’accusation) qui doivent se l’approprier et en faire un compagnon de tous les jours.
M. Maiga a dit que seule une réelle volonté politique clairement affirmée et constamment remise à jour de la chancellerie, peut nous permettre de quitter les chantiers battus, de faire rayonner la justice comme socle de l’investissement de la démocratie et du développement en faisant en sorte que les rapports d’inspection ne dorment plus dans des tiroirs quelque part.
La représentante de l’UE et le chef de cabinet du ministère de la Justice ont exprimé leur satisfaction sur le document en particulier sur leur partenariat.

Ibrahima Ndiaye

Les Echos

MaliwebSociété
Dans le cadre de son programme d’appui à la juridiction du Mali, l’Union Européenne en collaboration avec l’ambassade du Canada, a remis jeudi 13 septembre 2018, un document de guide d’inspection des juridictions au ministère de la Justice, carde des Sceaux. La cérémonie de remise du document s’est déroulée...